Co-développement

Une leçon d’hospitalité

Le premier visa délivré par le Consulat de Chine attribué au préfet de La Réunion

Témoignages.re / 8 février 2010

À la veille de son départ pour sa nouvelle affectation dans le Val d’Oise, le préfet de La Réunion a été le première personne à recevoir un visa issu du Consulat de Chine à La Réunion. Un beau sujet de méditation pour le fonctionnaire sur le départ…

Le Consul de Chine à La Réunion Zhang Guobin a organisé samedi une réception célébrant l’inauguration des locaux diplomatiques dans notre île.
Chacun a pu être témoin de la satisfaction avec laquelle le Préfet Pierre-Henry Maccioni a reçu des mains du diplomate un visa numéroté "0001", soit le premier de ces documents émis à La Réunion.
L’honneur est d’autant plus grand qu’il n’est pas la contrepartie d’un service ou d’un hommage préalable du représentant de l’Etat à La Réunion. Bien au contraire.
Ce préfet a fait plusieurs voyages officiels dans les pays de notre région, affirmant un rôle de chef de file de la diplomatie à La Réunion. Il n’a pas non plus manqué de présenter comme "conseiller diplomatique du préfet" un fonctionnaire "chargé de mission pour les questions diplomatiques et de coopération régionale". Avec une telle expertise à la tête des services de la Préfecture, chacun aurait pu s’attendre à des progrès dans le traitement des dossiers relatifs aux demandes de visa de ressortissants souhaitant visiter ou séjourner dans notre pays.
Dans au moins un cas, il s’avère que cette expertise a été prise en défaut, puisqu’il a fallu près de deux mois pour que l’épouse du Consul général de Chine à La Réunion puisse obtenir ce document administratif.
A ce peu d’empressement, les services du Consulat de Chine ont répondu par un geste qui dépasse les humeurs personnelles et les tracasseries bureaucratiques… Ce faisant, le Consulat général de Chine a fourni un bien beau sujet de méditation à Pierre-Henry Maccioni.


Kanalreunion.com