Edito

1000 km de bouchons en France : qui dit mieux ?

J.B. / 6 août 2014

Ce week-end dernier, il était difficile de rater cette information venant de France : « Près de 1000 kilomètres d’embouteillage se sont formés sur les routes françaises ». Comment un pays développé, une puissance économique et militaire, peut-il atteindre l’asphyxie routière ? Comment toutes ces intelligences se sont-elles fourvoyées à créer la paralysie ? Comment des gens, sommes toutes en bonne santé mentale, s’engouffrent dans ces impasses et acceptent d’être bloqués durant des heures ?

Depuis les bancs de l’école, un pays développé et riche est caractérisé par son niveau de motorisation. La France est de ce fait un pays modèle car, en plus, elle possède des entreprises de production automobile : Renault, Peugeot, Citroën, etc. Elle inonde les pays pauvres avec ses autos. A se demander si le taux de voiture par habitant est un critère vertueux.

En effet, quel plaisir trouvent les Français à rester des heures durant dans 1000 kilomètres d’embouteillage ? C’est ce modèle qui a été fourgué aux Réunionnais dans les années 50, en remplacement du train ou de l’autorail. Et, on voit les dégâts aujourd’hui avec les milliards de travaux qu’on s’apprête à jeter à la mer. Ce n’est fini. Comment des êtres intelligents ont-il pu créer ce moyen de transport qui tue encore près de 2.000 personnes par an, en France, autour de 50 à La Réunion, 150 à Maurice et 50.000 en Chine ?

Ce bilan était inimaginable quand la Chine était le pays du vélo. Après avoir pourri la société chinoise avec l’automobile, maintenant les Français proposent leur solution de « Vélib », et de consacrer une journée pour célébrer la « journée mondiale du vélo ».
Heureusement que le ridicule ne tue pas sinon tous les responsables politiques et décideurs d’aménagement du territoire auraient été longtemps décédés !

J.B.


Kanalreunion.com