Edito

237 milliards de dollars de plus pour 500 personnes : les inégalités s’accentuent

J.B. / 31 décembre 2016

JPEG - 13.7 ko

Depuis le déclenchement de la crise des subprimes, les gouvernements de l’Occident ont lancé des plans de sauvetage des banques, puis des politiques d’austérité pour faire payer la facture à la population.

Force est de constater que la crise n’est pas pour tout le monde. Une minorité continue de voir ses revenus continuer à croître de manière importante. Ce sont les ultra-riches qui constituent le sommet de la mondialisation ultra-libérale.

Les 500 personnes les plus fortunés du monde ont gagné 237 milliards de dollars au total en 2016. C’est une hausse de 5,7 % par rapport à l’an dernier. Cela représente 474 millions dollars de plus par personne en moyenne. En additionnant toutes ces fortunes, les 500 plus riches de la planète détiennent ensemble 4.427 milliards de dollars.

Pour expliquer cet accroissement des inégalités, l’agence Bloomberg note que cet argent gagné par les plus riches vient en particulier de la spéculation en Bourse. L’indice Dow Jones Industrial a gagné près de 14 % en 2016, et le S & P 500 près de 12 %. Les commentateurs estiment aussi que la victoire de Donald Trump a la présidentielle aux États-Unis a encore accentué la tendance. Le nouveau président des USA a placé des milliardaires à des postes stratégiques, et son programme veut privilégier encore davantage les riches.

Pendant que les ultra-riches deviennent chaque seconde toujours plus riche, l’écrasante majorité de la population mondiale vit dans la précarité. La mondialisation ultra-libérale pousse bien l’exploitation capitaliste à son maximum, quitte à mettre en jeu la survie de millions de personnes menacées par les effets du changement climatique.

J.B.


Kanalreunion.com