Edito

4 victoires sur 4, qui ont un sens

LB / 5 octobre 2009

Aux élections municipales de l’an dernier, la population réunionnaise a clairement exprimé sa volonté d’obtenir un changement de la politique menée à La Réunion, notamment sur le plan social. D’importantes victoires ont été remportées par les forces politiques porteuses de solutions à la crise, comme celles exprimées encore la semaine dernière par la Région, le Département et de nombreuses Communes dans le cadre des États Généraux de l’Outre-Mer.
Ces victoires, de même que celles des Cantonales, qui ont conduit à un changement de majorité au Conseil général, ont déplu au pouvoir et à certains dirigeants de l’UMP. Ceux-ci ont donc utilisé leurs amis du pouvoir judiciaire et administratif pour tenter de reprendre la main sur les communes de Saint-Paul et de Saint-Louis ainsi que sur le Département, en récupérant deux cantons, à Saint-Leu et à Saint-Denis.

Cette tentative de non-respect de l’opinion politique réunionnaise a échoué puisque hier, les électeurs ont à nouveau clairement exprimé leur soutien aux forces du changement, qui ont remporté 4 victoires sur 4. Un succès qui montre la volonté profonde des Réunionnais de se rassembler pour en finir avec les méthodes du passé, qui conduisent à des souffrances sociales inacceptables et à des affrontements institutionnels catastrophiques.
Ce succès illustre également la grande maturité de l’électorat et la montée du niveau de la conscience politique réunionnaise. La volonté d’assumer ses responsabilités dans un rassemblement le plus large autour d’un projet réunionnais de développement durable annonce donc de nouvelles victoires.

Mais quelles leçons va-t-on tirer à Paris de ces élections, qui ont fait perdre à tous du temps, de l’énergie et de l’argent, alors qu’on nous dit que les caisses de l’État sont vides et qu’il est urgent de résoudre nos problèmes ? Va-t-on enfin prendre en compte les aspirations légitimes des Réunionnais ou bien va-t-on continuer d’écouter les sirènes locales de l’administration étatique et du clan Didier Robert ?
Les Réunionnais ont donné un sens très clair et très fort à ces quatre scrutins victorieux. Est-ce que ce sens sera enfin compris par les dirigeants politiques parisiens ?

L. B.


Kanalreunion.com