Edito

5 ans sans rien construire

J.B. / 8 avril 2014

La nouvelle a été annoncée deux mois après la décision : la Région Réunion ne pourra pas exploiter la carrière des Lataniers pour y prendre des matériaux destinés au chantier de nouvelle route du littoral. La Commission départementale de la nature, des paysages et des sites (CDNPS) s’est en effet opposée à une modification du Schéma départemental des carrières. La carrière des Lataniers était la source de remblai la plus proche du chantier. Se pose de nouveau la question de l’impasse financière du projet de Didier Robert. Toute la campagne de com’ vient de subir un coup d’arrêt par ce rappel à la réalité.

N’oublions pas que les premiers coups de pelle donnés ne concernent pas en effet la route à 6 voies en elle même. C’est la construction de l’échangeur nord de La Possession reliant la route nationale 1 à celle de La Montagne. Cet aménagement peut être mené à bien sans qu’il soit nécessaire d’amener des quantités importantes de matériaux. Ce n’est pas le cas de la digue qui doit massacrer un récif corallien et mettre en danger des espèces protégées.
La route du littoral est donc en train de tomber à l’eau. À l’heure des restrictions budgétaires et de la lutte pour la protection de l’environnement, difficile de croire que ce gaspillage puisse résister longtemps à l’épreuve de la réalité.

Ce projet de route du littoral était le seul qui aurait pu faire croire que la direction actuelle de la Région avait un bilan positif. Les premières décisions ont consisté à démolir tous les chantiers qu’il était possible de stopper : tram-train, Maison des civilisations et de l’unité réunionnaise, couverture de la route des Tamarins en panneaux photovoltaïques... Depuis 2010, notre île vit une situation bien étrange : aucun lycée construit. Le seul grand chantier terminé pendant le mandat de Didier Robert est celui du pont de la rivière Saint-Etienne commencé par Paul Vergès.
C’est donc la première fois qu’une majorité régionale a un bilan aussi vide, avec des projets démolis mais rien de construit.

Au Port, un élu devenu maire est lui aussi qualifié de “jeune”. Il est en train de prendre le même chemin que le président de la Région. Sa première annonce, c’est de stopper le projet de Zénith. Quand il quittera la mairie, le même bilan que Didier Robert à la Région ?

 J.B. 


Kanalreunion.com