Edito

73 ans de combats pour Témoignages

J.B. / 5 mai 2017

JPEG - 249.3 ko

Ce 5 mai 2017, Témoignages fête son 73e anniversaire. Notre journal a été fondé pendant la Seconde guerre mondiale, sous l’impulsion du Docteur Raymond Vergès et d’un groupe de militants. À l’époque, cela faisait moins de deux ans que La Réunion avait été libérée et avait pris fait et cause pour la France libre. La guerre était encore loin d’être finie et notre île était soumise à un régime de privations.

Témoignages était alors le journal qui menait la bataille pour la transformation du pays. Depuis les années 1930, les syndicats avaient forgé le mot d’ordre de Réunion département français. Le but était de sortir des inégalités et de la misère en appliquant dans notre île les lois sociales du Front populaire et celles du programme du Conseil national de la résistance. Ce mouvement progressiste a trouvé ensuite sa traduction politique par la fondation du Comité d’action républicaine démocratique et sociale (CRADS). Le CRADS remporta les élections municipales de 1945. Ce succès permit la victoire des législatives d’octobre 1945. Le fondateur de Témoignages, le Docteur Raymond Vergès, est alors élu député. Quelques mois plus tard, le 19 mars 1946, la loi abolissant le statut colonial à La Réunion, est alors promulguée au journal officiel. L’objectif était donc atteint.

Après la création de la Fédération communiste de La Réunion en novembre 1947 à la mairie de Saint-Denis, Témoignages est devenu l’organe des communistes de l’île. Puis après la transformation de la fédération en Parti communiste réunionnais en mai 1959, il devint le journal du PCR. Le rôle joué par notre titre dans les luttes progressistes dans notre île lui ont valu les foudres du pouvoir avec des condamnations pour tous ses directeurs, et de nombreuses saisies.

73 ans après la fondation de Témoignages, notre île est de nouveau à la croisée des chemins. Le système actuel est à bout de souffle et notre île est menacée par la perte de sa dernière grande industrie, le sucre. Le PCR mène la bataille pour changer de cadre, afin que les Réunionnais accèdent à la responsabilité pour gérer les affaires qui les concernent. La bataille est donc loin d’être finie, ce sont donc 73 ans de combats qui continuent.

J.B.


Kanalreunion.com