Edito

À bon entendeur…

LB / 8 janvier 2010

Hier après-midi à Saint-Paul, au terme de l’enquête sur l’utilité publique de la MCUR, on a eu une nouvelle illustration du bas niveau des arguments lancés par les opposants à ce grand projet de service public pour les Réunionnais : ce fut à travers le numéro de cirque ridicule de l’ancien maire fraudeur de Saint-André. D’ailleurs, quand on voit à ses côtés une personne comme Fabienne Couapel (notre photo), aussi opposée au développement durable de La Réunion qu’à l’unité réunionnaise, tout s’explique.
Voilà pourquoi, lorsqu’on entend cet élu dénoncer de façon stupide la gestion soi-disant « calamiteuse » de la Région Réunion, nous proposons à sa conseillère, par ailleurs avocate, de se pencher sur un des nombreux dossiers judiciaires de l’ex-maire saint-andréen non traités par la Justice. Il s’agit du vol d’un million de francs dans le coffre-fort de la mairie, peu avant des élections, un vol à la suite duquel le premier magistrat avait informé le procureur sur l’identité des voleurs présumés.

On sait qu’à la suite de ce cambriolage d’argent public au 1er étage de la Mairie de Saint-André, un des nervis du maire avait été tué par des collègues ; mais bien des questions liées à ces drames ne sont toujours pas résolues par l’appareil judiciaire. C’est la raison pour laquelle nous proposons à Mme Couapel de se pencher à fond sur ce dossier et de dire toute la vérité sur cette sombre affaire qui intéresse toujours les Réunionnais.
En tout cas, tant que cette soi-disant experte d’une gestion vertueuse n’aura pas examiné sérieusement ce dossier mystérieux de son porte-parole, ce dernier aura du mal à avoir un début de commencement de crédibilité. C’est pourquoi, nous lui disons : à bon entendeur… !

L. B.


Kanalreunion.com