Edito

Ah, si le monde endormi de la politique pouvait entendre le Pape ?

Ary Yée Chong Tchi Kan / 30 juillet 2016

Selon, les informations transmises par l’Agence France Presse depuis les JMJ de Cracovie, le Pape a appelé les jeunes à se rebeller, à ne pas avoir peur et à exiger le changement. Toujours avec son franc parler, il a souligné la passivité de certains qui semblent atteints par l’âge de la pré-retraite et qui ont jeté l’éponge avant même de commencer la partie. Devant un demi million de personnes, mais bien plus si on compte la médiatisation planétaire, il a pris la précaution de dire qu’il ne souhaite offenser personne. Alors, bon courage la Jeunesse. Vous n’êtes pas seuls.

En entendant ces belles paroles, comment ne pas penser au slogan “le changement, c’est maintenant”, du candidat Hollande, en 2012 ? Comment ne pas penser au monde sur-rémunéré de la politique endormi en plein débat sur l’Egalité réelle ?

Depuis un an que ce dossier présidentiel est sur le tapis, faites donc l’inventaire des contributions politiques qui expriment une préoccupation devant l’avenir de la jeunesse réunionnaise. Mercredi, le Conseil des Ministres va examiner un texte déjà ficelé. La population a été maintenue dans l’ignorance. Pourquoi cet ostracisme ?

Les paroles du Chef de l’Eglise sont à mettre à l’actif de tous ceux qui se battent sans relâche pour sauvegarder les intérêts de la Jeunesse et des classes sociales défavorisées. C’est un encouragement à continuer face aux difficultés du moment.

Ary Yée Chong Tchi Kan


Kanalreunion.com