Edito

Allamélou peut-il s’expliquer sur ses amitiés avec Dennemont ?

J.B. / 25 mars 2013

Allamélou s’est fait connaître comme un homme peu fiable sur le plan politique. Après avoir obtenu tous ses mandats grâce au PCR, il refuse de respecter sa parole donnée en public, puis il combat les décisions du parti. Cet acte de trahison a été sanctionné par les électrices et électeurs de Sainte-Suzanne, au premier comme au deuxième tour des municipales partielles de 2011.

Dans la suite de cet échec électoral, il aurait dû perdre toutes ses responsabilités antérieures qu’il détenait au nom de la majorité municipale, en particulier la représentation de Sainte-Suzanne à SIDELEC. Tel ne fut pas le cas. Il se maintiendra à la présidence grâce à une manœuvre ubuesque. L’opinion découvre aujourd’hui des choses étranges.

Vendredi, “Le Quotidien” annonce que Frank Dennemont, conseiller municipal de Saint-Leu, se trouve sous le coup d’une construction illégale sur un terrain agricole, à Piton Saint-Leu. Il doit démolir, mais il fait de la résistance. Il est dit dans l’article qu’il a bénéficié d’une installation électrique, type transformateur, de la part de SIDELEC. Or, cet élu était délégué du Conseil municipal de Saint-Leu dans SIDELEC, présidé par Allamélou. Si cette information est vérifiée, une interrogation est inévitable : comment le président du SIDELEC a-t-il pu accorder à un de ses administrateurs un tel équipement ?

La réponse à cette question est essentielle. En effet, lorsqu’Allamélou a été sanctionné par les Sainte-Suzannois, le poste de président aurait dû revenir normalement à Maurice Gironcel, et qui a présenté sa candidature. Coup de théâtre : Franck Dennemont, représentant les administrés de Saint-Leu, démissionne de SIDELEC. Il offre sa place à Allamélou qui devient représentant officiel de la population de Saint-Leu alors que la population de Sainte-Suzanne venait de lui retirer sa confiance ! Grâce à cet « arrangement », le président sortant du SIDELEC est « réélu »  !

Au-delà de l’interrogation sur une possible prise illégale d’intérêt, l’information apportée par “Le Quotidien” éclaire sous un angle nouveau des liens qui ont pu conduire à cette chaise musicale pour le moins étrange.

J.B.


Kanalreunion.com