Edito

Après la bombe, la bombe

Geoffroy Géraud-Legros / 6 août 2010

Il y a exactement 65 ans, le bombardier américain “Enola Gay ” lançait la première bombe nucléaire sur la Ville japonaise d’Hiroshima. 3 jours plus tard, les États-Unis d’Amérique frappaient à nouveau la Ville de Nagasaki. Depuis, malgré des tensions extrêmes telles que celle de l’affaire de Cuba en 1962, aucun État n’a plus jamais recouru à l’arme nucléaire. La fin de la Guerre froide a-t-elle changé la donne ? .

À en croire la plupart des faiseurs d’opinion, le désarmement nucléaire connaîtrait des avancées considérables entre les deux anciens adversaires du conflit Est-Ouest. Une bonne volonté à l’échelle planétaire que troublerait des États-voyous, Iran et Corée du Nord en tête, déterminés à se doter de l’arme atomique. Autre inquiétude véhiculée par les médias : la possession de l’arme absolue par des nations considérées « peu sûres » ¬— l’Inde, le Pakistan, la Chine.

À l’origine de cette inquiétude : le caractère « non démocratique » des régimes concernés. Voilà qui explique sans doute que la volonté affichée par Israël, État fort démocratique, de se doter lui aussi du feu nucléaire, ne suscite ni commentaires ni inquiétudes.

A cette crainte d’un accès de dictateurs ou de régimes « peu sûrs » — comprendre : du Sud — à la technologie nucléaire, on ajoute une menace fantôme et fantasmée : des groupes « privés » ne pourraient-ils pas déclencher demain leur petit Hiroshima ? Il ne se passe pas de semaine sans qu’on fasse trembler le bon peuple dans les cases, en lui représentant que des Al-Qaeda, des maffiosi Russes, des sectes Aûm et in tacon de fanatiques exotiques s’apprêtent à faire péter un gros pétard atomique quelque part sur la planète.

Pourquoi pas ? Rien, après tout, n’est impossible. Mais tout de même : il ne faudrait pas oublier que pour l’heure, seuls des occidentaux démocrates ont lancé la bombe atomique. Que le désarmement Russo-Américain permet encore aux deux grandes puissances nucléaires de supprimer toute vie sur l’équivalent de 4 fois la planète. Avant, c’était 7 fois. C’est fou ce que l’on progresse. Quant aux Réunionnais, il ne serait pas inutile qu’ils sachent que - montée de la Chine et de l’Inde oblige- le retrait des missiles américains d’ Europe célébré par leur presse quotidienne s’accompagne d’un redéploiement d’engins nucléaires...dans l’île de Diego-Garcia. C’est-à-dire, à deux pas.

Geoffroy Géraud-Legros



Un message, un commentaire ?



Messages






  • ah lala témoignages toujours le même couplet, toujours la Réunion au centre de tout, toujours a critiqué les journaux métropolitains.
    Nètes pas le centre du monde non plus. Ya moins de bombes en europe c’est plutot bien non, et comme si les USA étaient interesses par l’océan indien et vos tites ziles qui coutent cher au contribuable.

    Article
    Un message, un commentaire ?






    • @ métropolitain qui s’assume

      Témoignages étant un journal de La Réunion, il me semble logique que l’île soit le centre de leurs articles. Logique dont vous semblez cruellement manquer !

      Quant à vos réflexions douteuses sur les "tites ziles qui coutent cher au contribuable" , Monsieur, n’hésitez pas à rentrer dans l’Hexagone plutôt que de rester sur une terre qui n’est pas la votre et que vous insultez.

      Article
      Un message, un commentaire ?






  • bien vrai mr Legros il faut ajouter que DIEGO GARCIA sur l’archipel des CHAGOS est la + grande base americaine du monde et que les habitants de cette île ont été chassés par les troupes américaines. La plupart des habitants vivent maintenant en ANGLETERRE et a MAURICE mais ils continuent le combat.
    Encore un probleme que TEMOIGNAGES est le seul à poser.

    Article
    Un message, un commentaire ?






  • COM’1 ou je dirais plutôt CON 1, je suis Zorey moi aussi et je ne vous permet pas de vous présenter comme porte parole de tous les métros avec vos commentaires limite racistes.

    Je trouve très bien que Le Témoignage montre les questions sous l’angle réunionnais.
    C’est le seul journal sérieux ici, les autres débordent de faits divers et ne publient pas d’articles de fond.
    Si vous n’êtes pas content vous n’êtes pas obligé de rester comme dirait votre ami Sarkozy. Mais ne salissez pas l’image des autres métros en manquant de respect.

    Article
    Un message, un commentaire ?


Kanalreunion.com