Edito

Après les premiers résultats… la gabegie ?

Témoignages.re / 27 septembre 2011

Sarkozy restera dans les annales de l’histoire de la République française comme le Président et chef de Parti qui fait perdre sa majorité au Sénat, après un demi-siècle d’hégémonie de la droite. A 8 mois des élections présidentielles, cela sonne comme un sérieux avertissement avant la défaite finale.

Son palmarès historique atteint des sommets avec le creusement du déficit budgétaire qui passe de 3% du PIB à 8,5%, en seulement 2 années de mandat. Celle-ci sera suivie d’une cure d’austérité consistant à trancher dans les dépenses publiques pour un montant de 100 milliards d’euros étalé sur 3 ans. On retiendra qu’il a distribué 14 milliards pour protéger les riches et aujourd’hui, il leur réclame 200 millions quand il demande au reste de la population 12 milliards !

A La Réunion, il avait commencé en 2007 par une large défaite où il n’avait obtenu que 36% des suffrages exprimés. Jamais, un président de la République n’avait eu un résultat aussi décevant. On apprend qu’il organise une expédition très coûteuse pour venir à La Réunion rendre visite à ses amis. Cette prochaine visite était présentée comme une récompense post-électorale à l’UMP local. Pourquoi une telle gabegie ?

L’économie réunionnaise est en récession, depuis 2 ans. Personne ne peut aujourd’hui pronostiquer un redressement de la situation. Sarkozy et ses amis eux se moquent des 50% de la population vivant sous le seuil de pauvreté. Ils font venir Sarkozy pour faire la fête.

J.B.


Kanalreunion.com