Edito

Arrêtez de mentir !

J.B. / 21 mars 2012

Un argument revient souvent chez les détracteurs du PCR : Huguette Bello n’avait pas d’autre choix. Cette dernière a surenchéri le week-end dernier en proclamant que le PCR est contre la parité. Or la réalité est tout autre.

Le 19 février, le PCR avait organisé une Conférence extraordinaire pour adopter son projet « pour un pacte de Développement solidaire et durable » qu’il devait aussitôt remettre aux candidats à la présidentielle. Ensuite, il y a eu des interventions sur les conditions politiques de mises en œuvre.

Si Huguette Bello était là, elle aurait vu que 4 femmes avaient la tâche essentielle : exposer le contenu du projet. C’est l’avenir. Cela n’avait rien à voir avec l’image de la femme qui ne respecte pas la parole donnée comme à Sainte-Suzanne. Cela n’avait rien à voir, non plus, avec l’absence de reconnaissance d’une Députée envers ses camarades du Port et de La Possession qui ont été plusieurs fois solidaires de son combat.
Mieux, elle aurait entendu l’appel que lui avait lancé Elie Hoarau pour occuper la 7e circonscription et assurer la victoire d’une Députée.

Mais elle en a décidé autrement : elle n’est pas venue ; elle n’a rien vu, elle n’a rien entendu. A cette rencontre, elle aurait vu que les femmes étaient très bien représentées. Elle aurait constaté que personne n’avait remis en cause la parité car elle était proposée à la candidature. En refusant la proposition du secrétaire général du Parti, Elie Hoarau, elle a créé elle-même un problème. Elle aura donc beaucoup de mal à faire croire qu’on l’a éjecté comme veulent faire croire certains médias.

Il est difficile de dire qu’on l’a obligé d’aller dans la 7e alors qu’en 1997 elle était contente de prendre la place laissée vacante par Claude Hoarau parti guerroyer à Saint-André. D’un côté, il y avait la solidarité et de l’autre non. Tous les deux ont gagné. Il faut arrêter de mentir en disant que le PCR est un parti contre la parité.

J.B.


Kanalreunion.com