Edito

ATD Quart Monde, combien de députés ?

Témoignages.re / 14 janvier 2016

Après l’Assemblée nationale le 9 décembre, le Sénat a adopté hier une proposition de loi qui remet en cause la manière dont l’État lutte contre le chômage depuis des dizaines d’années. C’est une expérimentation qui renverse la situation. Le principe est de proposer un CDI payé au SMIC à tous les travailleurs au chômage depuis plus d’un an. Ces emplois répondent à de besoins identifiés mais qui ne peuvent être satisfaits selon le système actuel qui les juge pas suffisamment rentables. Le manque de rentabilité est compensée par la puissance publique qui transforme l’aide sociale en un fonds pour contribuer à payer les salaires.

Cette idée converge avec la proposition du PCR de créer deux grands services dans l’environnement et l’aide à la personne. Elle est devenue une proposition de loi qui a réussi à rassembler au-delà des clivages politiques. L’Assemblée nationale et le Sénat ont en effet des majorités différentes. Adopté selon la procédure accélérée, ce texte pourra s’appliquer dès cette année.

Son origine n’est pas un parlementaire mais une association, ATD Quart Monde. ATD Quart Monde n’a aucun élu. Cela n’a pas empêché que son initiative réussisse à rassembler les députés et sénateurs de différentes tendances politiques. Il a suffi qu’un seul parlementaire soit d’accord avec l’idée qu’il soit possible de mettre fin au chômage de longue durée, à condition de changer le système de traitement social du chômage, et prenne la responsabilité de signer la proposition de loi.

Cet événement est un démenti à tous ceux qui pensent que le nombre d’élus est un gage d’efficacité. Il montre qu’il n’y a pas besoin d’avoir une pléthore de députés pour faire avancer une cause, car ATD Quart Monde n’en a aucun. Mais l’association est porteuse d’un idéal qui transcende : la lutte contre la pauvreté. Aujourd’hui, La Réunion est face à une crise sans précédent qui impose de changer le système pour avoir l’espoir d’une solution. Le PCR a fait des propositions allant dans ce sens. L’adoption du projet « Territoire zéro chômeur de longue durée » va-t-elle réveiller les consciences ?


Kanalreunion.com