Edito

Au nom de transparence : Didier Robert devra se soumettre à la demande des élus de l’Alliance.

J.B. / 9 novembre 2011

Une des mesures importantes contenues dans le plan d’austérité du gouvernement porte sur la nécessité pour les Collectivités de plus de 50.000 habitants de publier régulièrement "l’évolution des effectifs et des dépenses de train de vie".

Après le gel des dotations aux collectivités, cette mesure ressemble à une volonté de l’UMP de brider les capacités d’engagement des institutions décentralisées et de recentraliser les pouvoirs de décisions. Cela sonne comme des représailles après les défaites successives de l’UMP aux Municipales, Départementales et Régionales.

Cependant, à quelque chose, malheur est bon, la volonté de transparence est une revendication très populaire. Cela concerne en particulier la gestion des biens et deniers publics. Dans nos sociétés d’information et de communication de masse, l’opinion a soif de connaissance sur les affaires publiques. La transparence souhaitée par le gouvernement peut rencontrer un écho très favorable.

C’est pourquoi les responsables des collectivités réunionnaises gagneraient à anticiper et prendre des mesures ambitieuses qui, en retour, obligeraient le gouvernement à faire mieux qu’un effet d’annonce pour piéger ses adversaires politiques à la tête des collectivités.

En bref, prenons-le au mot et faisons voter des règles de sanction contre ceux qui refuseraient la transparence. Les Conseillers régionaux de l’Alliance seront ravis et plus motivés pour exiger que Didier Robert leur remette les documents qu’ils réclament, en vain, depuis un bon moment…

Au nom de la transparence, Didier Robert devra expliquer à quoi riment toutes les dépenses de communication qu’il engage, au point de faire de la Collectivité le premier annonceur publicitaire de l’île ! Il a réussi à détrôner la grande distribution… C’est peu dire ! On espère que la Chambre régionale des Comptes et le contrôle de la légalité à la préfecture vont mettre aux pas ce président, si « jeune » et si gaspilleur de l’argent public.

 J.B. 


Kanalreunion.com