Edito

Au sommet du groupe G77+Chine, Ban Ki Moon s’attaque à la pauvreté

J.B. / 19 juin 2014

Le secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-Moon, a appelé vendredi le Groupe des 77 (G77) à oeuvrer à la réalisation des objectifs d’élimination de la pauvreté connus sous le nom d’Objectifs du millénaire pour le développement d’ici à leur échéance, fixée à l’année 2015. Il a dit : « Premièrement, nous devons fixer les objectifs du nouveau millénaire d’ici à l’échéance de l’année prochaine. Nous devons redoubler d’efforts pour réaliser l’objectif qui a été fixé ».

En effet, le sommet du Groupe des 77 (G77) plus la Chine s’est ouvert samedi soir dans la ville bolivienne de Santa Cruz, sous le thème "Nouvel ordre mondial pour bien vivre" ; il vise à discuter de l’éradication de la pauvreté, du changement climatique et de l’agenda du développement durable post-2015. Le sommet de cette année marque également le 50e anniversaire de la création du G77, maintenant une coalition regroupant plus de 130 membres en voie de développement de l’ONU ainsi que la Chine.

Le chef de l’ONU a dit compter sur le G77 et la Chine pour apporter de nouvelles idées, des approches de négociation flexibles et créatives, et des propositions concrètes et équilibrées pour surmonter les distinctions traditionnelles Nord-Sud et offrir un programme de transformation de développement post-2015. Il a affirmé : « en agissant ensemble, les Etats membres peuvent éradiquer l’extrême pauvreté et fournir des opportunités pour tous dans les limites imposées par les ressources de notre planète ».

A La Réunion où la pauvreté gagne du terrain, il faut prendre exemple sur ce que font les 77 pays plus la Chine. Il faut encourager les initiatives de l’Appel de l’Ermitage.

J.B.


Kanalreunion.com