Edito

Bienvenue à l’aéroport Élie Hoarau – André Thien Ah Koon !

LB / 18 janvier 2010

Monsieur le Président de la République, du fait que vous êtes le premier chef de l’État à venir en visite à La Réunion en atterrissant sur l’aéroport de Pierrefonds (notre photo) plutôt que sur celui de Gillot, nous voudrions en profiter pour attirer votre attention sur un point significatif : cet aéroport a été réalisé grâce au partenariat institutionnel mis en place dès 1995 par un Syndicat mixte, à l’initiative de deux maires et parlementaires du Sud de l’île, d’opinions différentes. Cette institution, regroupant notamment les communes de la micro-région Sud, était présidée par le maire de Saint-Pierre et, au nom de l’intérêt général que représentait son projet d’équipement pour toute la population, celui-ci était soutenu par l’ensemble des collectivités, quelle que soit l’étiquette politique de leurs élus.
En novembre dernier, cet aéroport, livré en 1998, a déjà accueilli son millionième passager. C’est dire à quel point des décideurs peuvent rendre service à la population, s’ils veulent bien s’entendre sur des projets structurants d’intérêt général.
Si nous vous parlons de ce sujet, c’est parce que le nouveau maire du Tampon n’a pas cette conception de la gestion des affaires publiques. En effet, non seulement il a annulé au dernier moment un projet d’aménagement routier de 100 millions d’euros préparé depuis plusieurs années par la Région et sa commune pour tout le Sud, mais encore il passe son temps à dénoncer les grands projets en faveur du développement durable de La Réunion, soutenus par l’État et par toutes les collectivités concernées, comme le tram-train de Saint-Benoît à Saint-Joseph.
Récemment, dans un de vos discours à Paris, vous avez dénoncé « le sectarisme en politique » et les Réunionnais font constamment l’expérience qu’un partenariat républicain est à la fois possible et utile dans l’intérêt public. C’est pourquoi, ils souhaitent que vous rejetiez les comportements sectaires chez certains de vos amis et, dans cet esprit, M. le Président de la République, nous vous disons : bienvenue à l’aéroport Élie Hoarau–André Thien Ah Koon !

L. B.


Kanalreunion.com