Edito

Ça sent le mensonge

Témoignages.re / 22 septembre 2010

Depuis plusieurs semaines, il est annoncé la visite du chef du gouvernement, dans l’optique de présenter localement les nouveaux accords Matignon. Cette probabilité s’est précisée à la veille de la manifestation unitaire du monde du BTP, dans le but de démobiliser les participants. Une date a été avancée à la télévision. Dans 3 jours, le 24 septembre, La Réunion devrait recevoir une nouvelle fois le premier ministre, François Fillon, selon le calendrier prévisionnel du leader de l’UMP pei.
Or, à l’émission du Club de la presse, sur RFO radio, lundi soir, un des journalistes présents, Jismy Ramoudou, a déclaré qu’il avait eu le sénateur Virapoullé. Celui-ci avait croisé François Fillon dans les couloirs du Sénat et il n’avait pas confirmé cette visite.
Si cette information se vérifie, cela renforcera la réputation de menteur que traîne le démolisseur régional depuis la campagne électorale. Le moment venu, il sera très facile de faire 2 colonnes sur un papier, avec d’un côté, les annonces-mensonges, et de l’autre, la réalité.
Est-ce pour couvrir ses mensonges répétés que Didier Robert entame depuis lundi une tournée parisienne de visites médiatiques dans différents ministères ? Il a tenu à se faire photographier chez Baroin, question de rassurer ses fans. Pour l’instant, et comme toujours, il n’y a que des intentions, du discours, mais rien de concret qui puisse redonner espoir et confiance au monde économique en faillite et inquiet.
En vérité, il va bat karé au salon du tourisme Top Résa, une semaine après un autre bat karé mauricien. Le périple parisien sert à détourner les critiques qui se font jour dans ses rangs sur ses absences répétées alors que les problèmes s’accumulent et le mécontentement grandi. Ça sent le mensonge.

J.B.


Kanalreunion.com