Edito

Collectivités : les restrictions se confirment

J.B. / 7 mars 2014

Depuis mercredi, la Commission européenne a placé la France en surveillance renforcée. Parmi les motifs invoqués : le niveau de la dette. Ce classement la place au même niveau que l’Espagne et l’Irlande, deux pays qui était encore sous peu bénéficiaires d’une aide financière de l’Union européenne pour atténuer la crise.

L’autre motif de Bruxelles serait une "absence de compétitivité". Cette annonce n’est pas anodine dans le calendrier du gouvernement. En effet, ce dernier tente de décliner le "Pacte de responsabilité". Or, ce pacte annoncé par le président de la République a justement pour but de régler les problèmes de compétitivité dont souffre l’économie en France.

Dans son rapport, la Commission estime que ce qui a été décidé jusqu’à présent ne sera pas suffisant pour tenir l’engagement de réduction de la dette. Rappelons que si la France n’arrive pas à ramener le déficit public en dessous de 3% du PIB en 2015, alors le versement des fonds structurels européens aux régions pourra être suspendu. Ce sera une véritable catastrophe pour La Réunion, car ces fonds représentent plus de 2 milliards d’euros pour la période 2014-2020.

La mise en garde de l’Europe est sérieuse. Si la situation de la France s’aggrave, alors c’est toute la zone euro qui sera ébranlée, compte-tenu de la taille de l’économie française.

La mise en surveillance renforcée de la France donne une idée de la réduction de la marge de manœuvre pour le gouvernement. Elle fixe le cap du renforcement de l’austérité.
Le gouvernement a déjà mis à contribution les collectivités pour réduire les dépenses publiques. C’est la baisse de l’enveloppe globale allouée aux subventions de l’Etat aux collectivités.

Cette baisse va encore se poursuivre dans les années qui viennent. La ministre chargée de la Réforme de l’État a en effet expliqué que tout est sur la table.
La procédure lancée par l’Union européenne confirme que les restrictions se confirment, avec un impact désormais certain sur les recettes des collectivités.

 J.B. 


Kanalreunion.com