Edito

Comment chaque Réunionnais comprend-il qu’il est communiste ? (3)

Ary Yée Chong Tchi Kan / 8 février 2017

JPEG - 13.7 ko

En avançant l’idée que chaque Réunionnais est un communiste en puissance, nous ne faisons que reformuler la remarque de Paul Vergès : “tout le monde a été, est ou sera communiste”. Comment est-ce possible ? Il suffit de s’élever au dessus de l’horizon électoral et regarder au-delà de la “star-système” pour se rendre compte que le monde bouge et que nos connaissances doivent être réactualisées en permanence.

En effet, le PCR soufflera ses 60 bougies dans 2 ans. Deux ans, c’est très court si l’on veut tirer des enseignements solides de 6 décennies pour l’avenir. C’est une tâche essentielle car le communisme réunionnais s’inscrit dans l’histoire du peuplement de La Réunion qui est elle-même la conséquence d’un mouvement historique, celle de l’expansion du capitalisme européen à l’échelle mondiale. Le communisme réunionnais n’est pas né ex-nihilo. Il porte aussi l’espoir de l’Humanité. En ce sens, il entraine le peuple réunionnais à assumer sa part de cette responsabilité collective.

Mais cette période de 2 ans commence maintenant. Le monde entier célèbre cette année le centenaire de la Révolution d’octobre 1917 et ses répercussions dans le monde, donc sur La Réunion. Le contexte de l’époque a évolué : l’expérience communiste des pays de l’Est a échoué. Aujourd’hui, les très influents Parti Communistes Chinois et Vietnamiens, au pouvoir, prônent l’accélération de l’intégration économique mondiale. Au 9e Congrès, le PCR, qui n’est pas au pouvoir, avance le concept de la “double intégration” pour traiter les problèmes immédiats de La Réunion, dans une vision à long terme.

Chaque Réunionnais sera fier de la part communiste qui est en lui le jour où il aura conscience que c’est le PCR “l’a rouve mon lesprit”. Partager la connaissance et sortir la population de l’ignorance sont des valeurs communistes.

Ary Yée Chong Tchi Kan


Kanalreunion.com