Edito

Comment le Président de la Région trompe son monde

J.B. / 17 juillet 2013

Nous aurions pu nous passer de parler du Président de la Région, une fois de plus. Mais, il est difficile de laisser filer des perles d’une rare beauté. Par les temps qui court, cela vaut son pesant d’or. Jugez-en vous-même !

Il déclare au "JIR" : «  J’ai pris l’initiative il y a deux mois de cela de démarrer une campagne d’adhésion partout dans l’île avec la volonté désormais fermement posée de faire vivre Objectif Réunion comme un parti politique à part entière. » Dès ce moment se pose la question de l’affrontement inéluctable avec les partis existants, certains depuis très longtemps. Se sentant à découvert, il tente de se sauver par une pirouette : «  Un parti non pas en opposition à l’UMP ou à l’UD I » . A la direction de ces 2 partis, « ses amis » doivent trembler à l’idée d’être bouffés sans protestation. A l’entendre, il aurait crée un nouveau parti politique pour faire la promotion de l’UMP et de l’UDI ! Quelle générosité !

Mais, il y a mieux. Face à ces partis antérieurs, il a tracé une ligne rouge autonomiste. Il déclare : «  m ais l’UMP et l’UDI sont d’abord des grands partis nationaux, Objectif Réunion est avant tout un parti réunionnais.. . ». C’est clair. Tout le reste n’est que verbiage et enfumage pour tromper ses « amis ».

Face aux réalités socio-économiques et politiques, le chef de la droite locale reconnaît enfin le bien fondé du PCR crée en 1959. Cinquante quatre ans après, un opportuniste de droite, pour assouvir ses besoins personnels, n’hésite pas à faire une OPA, non seulement sur l’UMP et UDI, mais également sur l’idée de l’autonomie politique du PCR. On serait curieux de savoir depuis quand porte-il ces convictions autonomistes, et depuis combien de temps il trahit « ses amis » ? Car, le fondement de l’autonomie repose sur l’égalité entre les peuples de France et de La Réunion, ayant pour cadre la République française. Tout porte à croire qu’il en est très éloigné.

En effet, un parti réunionnais qui défend réellement les intérêts des Réunionnais ne se permet pas de casser un investissement de 100 millions d’euros pour la construction de la Rocade au Tampon, de supprimer 60 millions de travaux pour la construction de la MCUR, de torpiller la construction du Tram-Train, un projet de plus d’un milliard d’euros, ainsi que la suppression des 2 avions A380 configurés pour accueillir 840 passagers. Ce qui aurait eu pour effet de stopper le pillage de l’argent public, de la Région. Ces faits montrent qu’il ne défend pas les intérêts de La Réunion, il trompe son monde.

J.B.


Kanalreunion.com