Edito

Comment réparer l’irréversible ?

Témoignages.re / 8 février 2014

La semaine dernière, un drame a eu lieu. Au Port, un jeune a été atteint par le tir d’un policier. Le projectile lui a fait perdre un œil. Hier, le procureur a annoncé que l’IGPN est saisie. L’affaire est suffisamment grave pour que la justice soit obligée d’appeler au plus vite une enquête administrative de haut niveau.

Manifestement, la version des policiers est mise en doute. Aurait-il délibérément tiré sur Steve. Souhaitons que tout soit fait pour la vérité éclate. Depuis une semaine, un jeune Réunionnais est mutilé à vie à cause d’une opération de répression.

Au cours des deux dernières semaines, notre île a vu se développer deux mouvements revendicatifs. Ce sont tout d’abord les jeunes qui sont sortis dans la rue pour demander la remise en cause du calendrier scolaire. Puis il y a 10 jours, les stations service se sont mises en grève pour dénoncer la méthode du ministre des Outre-mer. Ce dernier voulait imposer un texte sans tenir compte des remarques des personnes concernées, alors que les conséquences aurait pu être très lourdes en termes d’emploi.

Dans ces moments de tension, des Réunionnais cherchent alors à s’exprimer. Ce sont ceux à qui le système actuel ne laisse aucune autre possibilité que l’exclusion. Parce qu’ils sont rejetés, alors ils renvoient à ce système sa violence. C’est ainsi que des affrontements ont lieu, impliquant les policiers.

Comme à chaque fois, le pouvoir tente dans un premier temps de gagner l’épreuve de force. La répression est à l’œuvre, et samedi dernier elle a provoqué un drame irréversible. Steve est un jeune sans histoire, jusqu’à ce qu’un policier lui tire dessus et lui enlève un œil.

Pour que pareille tragédie ne se reproduise plus, le gouvernement doit faire de la recherche du dialogue avec les exclus du système sa priorité. Le pouvoir doit écouter le message des pauvres, c’est-à-dire de la moitié de la population, abandonnée par un modèle à bout de souffle.
Et dans l’urgence commence un difficile travail de réparation pour le pouvoir, car il va devoir compenser la mutilation à vie d’un jeune Réunionnais.

 J.B.


Kanalreunion.com