Edito

Comment réparer un énorme gâchis politique ?

J.B. / 2 juillet 2015

Rien n’est innocent en politique. Si votre décision est à contre courant de l’Histoire, tôt ou tard, les réalités vous rattraperont. Pour illustrer ce propos, prenons le choix des Etats-Unis d’imposer à Cuba un embargo dans le but d’affamer les Cubains et provoquer un renversement du gouvernement dirigé par Fidel Castro. Au bout d’un demi siècle, la question cubaine était inscrite dans la profession de foi du candidat Obama. Il n’a pas fait grand chose lors de son premier mandat mais à 2 ans de quitter sa 2e mandature, il a décidé de rouvrir une Ambassade à la Havane, capitale de Cuba. Cuba fera de même aux Etats-Unis. Ce sera opérationnel le 20 juillet, dans 3 semaines.

C’est une victoire considérable de tous ceux qui ont toujours soutenu l’expérience de Cuba. Mais, ce n’est qu’un pas dans la bonne direction car un gros travail est à faire pour rétablir la confiance mutuelle sur une base d’Egalité et de Respect. En effet, la levée de l’embargo dépend du Sénat qui s’oppose majoritairement contre la politique de Obama. Une bonne nouvelle n’arrivant jamais seule, ne boudons pas notre fierté de reprendre un communiqué de l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé).

Le même jour, l’OMS a annoncé qu’il a validé le fait que Cuba est devenu le premier pays au monde à avoir réussi à éliminer la transmission entre la mère et l’enfant du VIH et de la syphilis. Le protocole de santé cubain a été expertisé par une commission mondiale d’experts qui a conclu à la validation. C’est une grande avancée dans la protection sanitaire des nouveaux-nés. C’est une génération qui a été sauvée. Ce résultat positif rejaillit sur l’ensemble de la planète où le nombre de femmes enceintes et contaminées se compte par millions.

Ces 2 évènements ouvrent des perspectives considérables pour la Paix entre les peuples. Ils rappellent que tous ceux qui avaient insulté Cuba et ses dirigeants et fomenté des coups tordus à leur encontre, notamment en poursuivant l’objectif d’éliminer les communistes, ont perdu la bataille, sur le plan politique, social et technologique. Cela impacte la société réunionnaise où le PCR et ses dirigeants ont été copieusement insultés et interdits d’antenne.

Maintenant que les Etats Unis et Cuba ont annoncé l’ouverture d’Ambassades entre les 2 pays, comment nos anti-communistes pays vont-ils réparer le tort immense qu’ils ont causé à la population depuis un demi siècle ? Comment celles et ceux qui ont préféré faire de l’anti-communtisme vont-ils exister maintenant ? Comme le dit Fidel Castro, nous avons le droit d’être communistes.


Kanalreunion.com