Edito

Des compétences pour les objectifs du développement

LB / 10 février 2010

Lors de la conférence de presse tenue hier matin à Saint-Denis par Paul Vergès sur les enjeux des élections régionales du 14 mars prochain, le responsable de l’Alliance a mis l’accent sur les nombreux et graves problèmes auxquels seront confrontés les élus d’ici 2014. Or, à aucun moment, ses adversaires n’évoquent ces problèmes et ne font connaître aux Réunionnais leurs propositions de solutions.
La plupart d’entre eux se contentent de lancer des attaques personnelles contre les dirigeants de l’Alliance, de faire des diversions sur des sujets secondaires ou de proposer quelques mesurettes n’ayant rien à voir avec un projet global et cohérent de développement durable. Les ultra-conservateurs vont même jusqu’à concentrer leurs discours sur leur volonté de casser tous les projets indispensables mis au point par Paul Vergès et ses partenaires pour améliorer la vie des Réunionnais.

Face à ce crime économique, social et culturel envisagé par les défenseurs du système néo-colonial, il y a vraiment de quoi rassembler les Réunionnais le plus largement possible pour construire l’avenir sur de nouvelles bases. Parmi ces fondations innovantes du développement humain, il y a la priorité absolue à accorder à la lutte contre la pauvreté, le chômage et l’exclusion.
Sur ce point, Paul Vergès a rappelé la nécessité et l’urgence d’organiser la mutualisation des moyens financiers et humains des différentes collectivités et autres partenaires institutionnels. Sans exclure de ce large front les atouts considérables que représente le mouvement associatif socio-culturel et professionnel du pays pour participer à cette dynamique.

Voilà quelques-uns des principes sur lesquels se construit la liste de l’Alliance, qui se fixe comme objectif de préparer concrètement La Réunion du million d’habitants, d’ici 15 ans. En s’inscrivant dans la durée, Paul Vergès a donc souligné à quel point avec ses amis et camarades il fait confiance à l’arrivée de la nouvelle génération.
C’est d’ailleurs pourquoi également il soutient entièrement l’appel lancé par l’Alliance des Jeunes pour la Formation et l’Emploi à La Réunion en faveur de l’application du principe : "un élu, un mandat, une indemnité". Pour toutes ces raisons, la force de la liste de l’Alliance sera le fait qu’elle rassemblera de nombreuses compétences pour les objectifs du développement.

L. B.


Kanalreunion.com