Edito

Didier Robert annonce avoir fait 5388 adhésions à son nouveau parti, en seulement 2 mois ! Qui dit mieux ?

J.B. / 18 juillet 2013

C’est promis, c’est le dernier papier tiré de l’interview que le Président de Région a donné au "JIR" le jour de l’annonce de son repli au Tampon. Nous avions noté qu’il bavarde beaucoup et souligné qu’il trompe ses amis et tout le monde. Eh, bien, vous serez à nouveau servi. Nous avons réservé le meilleur pour la fin.

Il dit au journaliste du "JIR" : «  J’ai pris l’initiative il y a deux mois de cela de démarrer une campagne d’adhésion partout dans l’île avec la volonté désormais fermement posée de faire vivre Objectif Réunion comme un parti politique à part entière. » Puis, répondant à une autre question, il déclare : «  Avec 5.388 adhérents, aujourd’hui, Objectif Réunion est le premier parti politique de La Réunion.  » 

Vous avez lu : il annonce qu’en 2 mois il a réussi à faire adhérer 5.388 personnes à son parti politique !

Pourquoi a-t-il besoin de mentir comme cela ? Il y a quelque chose d’étrange chez cet homme qui pense que plus le mensonge est gros plus cela impressionnera. Le pire, c’est qu’il le dit en souriant, avec la certitude que ses interlocuteurs vont gober. Pour impressionner, il donne un chiffre à l’unité près : 5.388 !

Pourquoi a-t-il besoin de fanfaronner ? Il s’auto-proclame « premier parti politique » . Et, il dicte ses ordres aux autres partis de droite : l’UMP et l’UDI qui acceptent sans broncher. S’il n’avait pas un mépris pour ceux qui l’écoutent, il se serait comporté différemment, avec modestie et respect.

J.B.



Un message, un commentaire ?



Messages






  • Les 5 388 adhésions d’Objectif Réunion bénéficient depuis quelques semaines d’un formidable élan. Les raisons qui poussent les Réunionnais de tous bords à s’engager, ne sont pourtant pas difficiles à saisir : réagir aux incertitudes gouvernementales… qu’ils trouvent honteuses, et soutenir encore plus fort un parti dont le leader est un jeune et dynamique Président de Région. L’afflux d’adhésions était prévisible et la section organisée pour tenir une comptabilité exacte des nouveaux militants.

    Messieurs ! Messieurs ! La critique est aisée, l’art est difficile !

    Quand Didier bouge, ça fait du bruit et ça fait peur… On peut comprendre les angoisses de certains !!! Il est jeune, talentueux, il maîtrise les dossiers, il connait ses sujets…
    Contrairement à certains, Didier n’agit pas par calcul ! Didier agit pour défendre des positions de fond… et c’est ce qui fait la différence !!!

    Article
    Un message, un commentaire ?


Kanalreunion.com