Edito

Didier Robert est-il un homme de parole ?

J.B. / 2 septembre 2015

« Pas question de faire venir des roches de Madagascar » : cette phrase a été prononcée le 20 mai, par la présidence de la Région Réunion. Elle a été reprise le lendemain par le vice-président, Fournel, qui a en charge la construction de la route. Tous les médias ont rapporté cette déclaration, y compris le JIR-Clicanoo qui vient de lui accorder une interview. Curieusement, Didier Robert tente d’organiser un pare-feu médiatique en menaçant Paul Vergès de diffamation pour ses propos sur la corruption.

Didier Robert est en une du JIR et dans les 2 pages suivantes (édition du lundi 31aout). Selon le journal, cette large place lui est accordée pour répondre à ses détracteurs. En effet, il répond sur tout. L’opinion retient surtout qu’il va porter plainte contre Paul Vergès. Ca tombe bien puisque Paul Vergès tenait également sa 3ème conférence de presse le jour de la parution de l’interview. Interrogé, il ridiculise la menace et la ramène au niveau des exactions du petit dictateur Perreau-Pradier, un sinistre Préfet qui a sévi à La Réunion. Paul Vergès qui se sert des informations parues dans les médias boit du petit lait, car il a déjà demandé à Didier Robert de se porter partie civile. Désormais, le président de Région est condamné à déposer plainte. Sinon, sa crédibilité est en jeu.

Sur le moment, le pare-feu médiatique a bien fonctionné, mais il n’a pas pu éteindre l’incendie qui s’est déclaré sur l’autre front : l’énorme scandale de l’importation de roches de Madagascar. Cette fois, il est directement cerné. En disant a l’époque : « pas question d’importer des roches de Madagascar », il a montré les limites de ses contre-feux médiatiques. Quatre mois après, c’est la GTOI, l’une des sociétés qui se sont adjugées le marché, qui le met au défi de l’empêcher d’importer des roches. Il n’a pas d’autre choix que de mettre ses paroles en acte et de s’opposer à l’importation des roches de Madagascar. Sinon, sa crédibilité est en jeu.


Kanalreunion.com