Edito

Didier Robert soutient le discours de Dakar donc toutes les propositions de Nicolas Sarkozy

J.B. / 17 septembre 2016

Depuis peu, Didier Robert a décidé de soutenir la candidature de Nicolas Sarkozy à la primaire de la droite et du centre. Cette décision interne à un parti politique parisien s’est accompagnée d’une opération de communication qui a permis au président de Région d’occuper une fois de plus l’espace médiatique, avec notamment une interview de deux pages dans le JIR, et un passage au journal télévisé du soir de Réunion Première jeudi.

Au cours de son passage à la télévision, Didier Robert a balayé tous les doutes sur la nature de son soutien à Nicolas Sarkozy. Il est en effet sans réserve. Le mandat de président de la République du candidat à la primaire de la droite et du centre avait en effet largement terni par un discours prononcé le 26 juillet à Dakar. Dans son adresse à la jeunesse africaine, Nicolas Sarkozy avait notamment déclaré que « l’homme africain n’est pas assez entré dans l’histoire ». Invité à prendre position sur cette déclaration, Didier Robert a déclaré : « l’homme africain n’est pas suffisamment entré dans l’histoire, c’est vrai ».

Si le président de la Région Réunion est capable d’assumer un point de vue aussi détestable qui a suscité un tollé mondial, il est donc clair qu’il soutient sans réserve tout le reste. Nicolas Sarkozy propose un programme de casse sociale. Il prône la suppression de 300.000 postes de fonctionnaires. Lors d’un atelier de réflexion sur la politique économique du Parti Les Républicains dont il est le président, il a été écrit noir sur blanc qu’il faut supprimer la sur-rémunération des fonctionnaires et intégrer l’économie réalisée dans le budget national. Enfin, dans son programme de candidat, Nicolas Sarkozy est pour les menus uniques dans les cantines scolaires. Ce sera alors la fin des repas de substitutions qui permettent de tenir compte à La Réunion des différences culturelles et religieuses. Ainsi il sera possible d’imposer à des élèves des plats comprenant du porc ou du bœuf.

En soutenant le discours de Dakar, Didier Robert apparaît comme le chef de file de la campagne de Nicolas Sarkozy à La Réunion. Il devra en assumer toutes les conséquences.


Kanalreunion.com