Edito

Du pain sur la planche pour les euro-députés

J.B. / 26 mai 2014

Les élections des Députés au Parlement Européen sont terminées : proportionnelle à un seul tour. Tant pis pour ceux et celles qui attendent le deuxième tour. Retour dans 5 ans. Pendant ce quinquennat, beaucoup de choses vont bouger.

En effet, l’onde de choc d’un Front National à 25% des voix, qui multiplie le nombre de ses Députés par 5, soient une vingtaine d’élus, va continuer de se propager dans les jours suivants. Des remises en cause auront lieu au sein de tous les partis français, de la droite à la gauche. Déjà des voix se lèvent pour contester les directions politiques considérées comme responsables de la débâcle.

Le Parlement va réunir ses Députés et désigner pour la première fois un Président de l’Union Européenne. Personne ne peut dire ce qu’il en sortira réellement. Le Président élu aura une forte légitimité politique pour agir sans attendre. Ce sera le chef d’une super-puissance, en pleine construction. La même assemblée aura à examiner les problèmes cruciaux qui se posent à elle, comme celui de l’Ukraine ou des dossiers des Membres.

A ce propos, l’Octroi de Mer est menacé car elle s’apparente à une taxe sur produits d’importation. Un sursis a déjà été accordé jusqu’à la fin de l’année. Younous Omarjee est intervenu et il a réussi à repousser l’échéance de 6 mois. La même préoccupation a lieu quand les exploiteurs organisent des espaces de libre-échange (APE) avec nos voisins sans qu’il ait participation d’un Réunionnais.

J.B.


Kanalreunion.com