Edito

Egalité réelle : Arête décide pou nous sans nous !

Ary Yée Chong Tchi Kan / 1er août 2016

Après demain, le Conseil des Ministres doit examiner le texte du projet de loi « égalité réelle ». Une première mouture a été adressée au CESE et au CESER pour consultation. Les 2 institutions représentatives de la société civile, en France et à La Réunion ont réclamé un grand débat sur l’avenir des populations en outre-mer, pays par pays. Le Président de la République et ses ministres en tiendront-ils compte, mercredi ? Ce sera un test démocratique. Autrement, cela voudrait dire que les consultations ne sont que des formalités et les avis ne servent à rien. A ce sujet, le groupe outre-mer, membre du CESE, a fait une intervention très remarquée, le 12 juillet. Une telle unanimité traduit une grande inquiétude devant l’avenir et témoigne de la volonté de rechercher des solutions concertées et responsables.

Prenons le cas des APE (Accords de Partenariats Economiques) qui sont en discussion entre l’Union Européenne et les pays de notre voisinage. Dans la déclaration finale adoptée par les Chefs d’Etat de la COI, nos voisins se félicitent des travaux en cours et confient à l’Institution Régionale le soin d’accélérer la signature définitive. Or, La Réunion ne participe pas aux négociations mais elle subira les conséquences des Accords signés. Pourtant, il y a 2 ans, un poste d’observateur a bien été dévolu à la France et, en plus, la présidence actuelle de la COI est assurée par la France. En clair, c’est la feuille de route qui lui a été confiée. Comme elle l’a acceptée, cela voudrait dire que la France joue double-jeu dans le dos des Réunionnais. Pire, elle ne répond pas quand elle est interpelée.

C’est pourquoi le PCR, en tant que parti politique responsable devant les Réunionnais, a tenu à faire connaître sa position sur ce sujet (tout comme sur d’autres priorités). Le PCR réclame un moratoire sur les décisions qui seront prises, sans la présence des forces vives de La Réunion. Nos lecteurs comprennent bien nos exigences : Arête décide pou nous sans nous ! Espérons qu’une lueur de sagesse l’emportera.


Kanalreunion.com