Edito

En France : 5 euros les 100 œufs. Ici, c’est 2 euros une barquette de 6.

J.B. / 13 août 2013

Les producteurs d’oeufs en France sont très en colère et ils le font connaître en en déversant des centaines de milliers sur la voie publique, au lieu de les donner. Ils se plaignent de la baisse des prix de vente qui les entraine à vendre à perte. Par exemple, actuellement, ils vendent moins de 5 euros les 100.

Interpelé par les professionnels, Stéphane Le Foll, ministre de l’Agriculture, a réagi en accusant la grande distribution de fausser le jeu. Cette dernière a répliqué en disant qu’elle négocie des prix de gros, à l’avance, avec des groupements qui disposent des grandes capacités. Les commerçants déclarent être étrangers à la situation, car 60% du marché relève des secteurs de la transformation et de la restauration.

Le gouvernement a-t-il voulu aller trop vite en portant des accusations ? D’autres observateurs penchent plutôt pour un traitement en amont, c’est à dire en recherchant des solutions structurelles. Mais cela risque de prendre du temps, alors que les professionnels exigent une aide financière de l’Etat pour soutenir leur trésorerie. Ils vivent une surproduction.

A La Réunion, 8.000 entrepreneurs endettés suivent avec attention l’issue de cette bataille. Si, les producteurs d’oeufs obtiennent gain de cause, alors d’autres professions vont se ruer dans la faille. En cette période de crise, beaucoup de professions sont mal en point.

Cependant, en bout de chaîne, les consommateurs sont blasés par ces débats de maquignons. Jamais, on ne parle d’eux ! Ils sont juste bons pour assurer les marges des opérateurs tout le long de la chaîne de fabrication du prix. Imaginez un consommateur réunionnais qui apprend que les oeufs se vendent actuellement en France 5 euros les 100 unités. Ici, avec la même somme, il en a tout juste pour une barquette de 10 ! Le panier Lurel fait grise mine devant de telles marges qui ne profitent qu’aux monopoles de la production et de la distribution.

J.B.


Kanalreunion.com