Edito

Engagés pour "Témoignages"

J.B. / 13 mars 2013

JPEG - 41.8 ko

Dans son édition de samedi, notre confrère du "Quotidien" dresse le portrait de notre camarade Denis Irouva. Comme de nombreux militants, il ne compte pas son temps pour porter notre journal "Témoignages".
Cet engagement lui a coûté son emploi. C’était en 1967, Denis Irouva était chauffeur et il a été licencié par son patron parce qu’il vendait des vignettes de soutien à "Témoignages" pendant son service, précise l’article de Franck Cellier.

Dans ce combat, Denis Irouva montre jusqu’où des militants peuvent être capables d’aller pour défendre la cause du peuple réunionnais : la perte de son travail pour faire progresser la libération de notre peuple. C’est grâce à de tels engagements que "Témoignages" est toujours là aujourd’hui.
La répression subie par le camarade, c’est plus précisément à cause de son engagement pour "Témoignages". Si un patron a décidé d’aller jusqu’à une telle extrémité, c’est bien parce que notre journal fait plus que déranger.

C’est là qu’il est possible de toucher concrètement le lien entre "Témoignages" et le peuple réunionnais. Depuis 69 ans, notre journal est en première ligne pour dénoncer les injustices, et dans les campagnes pour y remédier. Il est donc un acteur des transformations pour changer la structure de la société, sur laquelle pèsent encore les effets de trois siècles de régime colonial. C’est bien parce qu’il a toujours été une des voix du progrès que "Témoignages" a été la cible de la répression.

Face à ces difficultés, "Témoignages" a réussi à les surmonter parce qu’il s’en est remis à son peuple, et que le peuple a pris les décisions appropriées.
69 ans après sa fondation par le Docteur Raymond Vergès, "Témoignages" est de nouveau face aux difficultés. Dans cette lutte quotidienne, il sait qu’il peut s’appuyer sur l’engagement de camarades qui constituent un socle à partir duquel une solidarité élargie est en train de se construire. Elles et ils se sont engagés pour "Témoignages".

J.B.


Kanalreunion.com