Edito

Est-ce la fin du photovoltaïque ?

Témoignages.re / 21 septembre 2010

On se rappelle des manifestations patronales de "La Réunion économique" sous les fenêtres du Préfet, en 2008 ; nous avons encore en mémoire le défilé unitaire des ouvriers et patrons du BTP, en début du mois. C’est que l’économie réunionnaise traverse une mauvaise passe, consécutive aux décisions politiques, en France et à La Réunion.

En 2007, le nouveau gouvernement décide de remettre en cause la défiscalisation Girardin prévue jusqu’en 2017 alors même que le nouveau dispositif n’est pas prêt. Cela provoque une crise de confiance sans précédent, assortie d’une crise de l’investissement. Le secteur du logement subit de plein fouet ces décisions incohérentes du gouvernement UMP. La fin du Tram-train et de la MCUR, le retard sur la route du littoral ainsi que la suppression de la rocade au Tampon, la fin du Pôle océan et du Zénith, sont autant de facteurs déterminants qui sont à l’origine de l’effondrement de la filière.

On croyait avoir tout vu, hélas !

Le gouvernement a déjà déclaré son intention de "raboter" les niches fiscales outre-mer de 10%, notamment concernant les mesures de la défiscalisation. Cela a provoqué une levée de boucliers du monde économique. Mais, ce n’est pas tout. Il vient de décider la diminution du prix d’achat de l’électricité photovoltaïque. GERRI est mort-né. La combinaison de tous ces facteurs conduit à remettre en cause un axe stratégique du développement durable de notre île : la filière des énergies renouvelables. Beaucoup d’espoir se sont envolés.
Au final, les aides de l’Etat diminuent, le Conseil régional supprime des travaux, et les communes ne peuvent pas encore prendre le relais. Ne sommes-nous pas en train d’observer la fin du grand chantier qu’est le photovoltaïque ?

J.B.


Kanalreunion.com