Edito

Face à l’austérité : Sarkozy et les siens, dans 6 mois.

J.B. / 8 novembre 2011

Le gouvernement a annoncé son nouveau plan d’austérité. Une de plus. Cela veut dire que sa politique des années antérieures s’est soldée par un échec monumental. Il est incapable de respecter ses engagements de ramener le déficit public français sous la barre des 3% en 2013. Et, pourtant, il avait pris des mesures de réduction des dépenses publiques à hauteur de 100 milliards d’euros.

Cette politique a tué la croissance. Et, l’activité n’a pas pu rapporter les recettes escomptées. D’ailleurs, la première année d’application du plan a été catastrophique. Le gouvernement passe son temps à boucher les trous qu’il a creusés.

Le 24 août dernier, il y a tout juste 10 semaines, le même gouvernement a présenté une série de mesures pour compenser une augmentation imprévue du déficit. Il fallait notamment trouver 4 milliards de recettes nettes. L’objectif annoncé était clair : ramener le déficit public à 3% en 2013.

Cette fois, il prévoit un « effort supplémentaire de 65 milliards d’euros en 2013 » pour « atteindre 0 déficit en 2016 ». C’est ce qu’on appelle « se foutre de gueule du monde », comme dit le PCR ! En effet, le gouvernement est incapable d’assumer ses objectifs pour 2013, il nous vend un « zéro » déficit en 2016 ! C’est du grand n’importe quoi !

Il reste une seule chose à faire.

Dans 6 mois, il faudra mettre un terme aux capacités de nuisance de Sarkozy, son gouvernement et l’UMP. En effet, Sarkozy a toujours dit que les décisions gouvernementales c’est lui. Et, il est toujours le chef de l’UMP. Ici, à La Réunion, n’oublions jamais que Sarkozy n’est rien sans ses soutiens, Didier Robert, Fouassin, Farreyrol, etc. Ils n’échapperont pas à leur responsabilité.

J.B.


Kanalreunion.com