Edito

Faire gagner Maurice, dimanche Préparer la défaite de Sarkozy et l’UMP, en avril

J.B. / 2 février 2012

Chaque jour, nous sommes abreuvés par des informations qui parlent des élections présidentielles dont le premier tour aura lieu le 22 avril. C’est dans 10 semaines. C’est un délai tellement court que les prestations télévisées de Sarkozy ne font plus illusion sur son caractère propagandiste. La Ministre Bachelot est venue en éclaireuse afin de baliser le terrain pour la prochaine visite de Sarkozy. Avant elle, Didier Robert a testé la réaction de l’opinion sur le thème de l’évolution institutionnelle lors de ses vœux à la presse.

C’est dans ce contexte qu’ont lieu les élections de Sainte-Suzanne. Désormais, c’est Alamélou qui porte l’espoir de l’UMP. Au premier tour, les dirigeants de l’UMP n’ont pas pris position ouvertement pour une liste afin de faciliter le glissement de l’électorat vers lui. Peut-il dire à l’opinion quelle est la contrepartie de ce nouveau rôle ? Qu’a-t-il négocié pour la venue de Sarkozy ?

En 2007, les électrices et les électeurs de Sainte-Suzanne ont voté à 64% contre Sarkozy. Ceux qui ont voté pour lui croyaient bien faire, ils regrettent beaucoup aujourd’hui, car son programme politique fait souffrir tout le monde. Et il a encore le toupet de se présenter, à nouveau. Il veut encore un mandat de 5 ans ! Il compte sur quel personnage pour le recevoir quand il viendra ?

Il faut toujours garder en tête les 2 élections quand vous allez voter pour désigner votre maire. D’un côté, vous votez pour quelqu’un qui a une dette envers l’UMP. Il a trahi le PCR ; il a trahi sa parole donnée ; il va trahir le peuple. De l’autre côté, vous allez voter pour quelqu’un que la population a mis en tête dès le premier tour : Maurice Gironcel.
Plus que jamais, les élections sont liées.

Pour ce dimanche 5 février, vous élisez Maurice Gironcel.
Le 22 avril, vous votez contre Sarkozy !

J. B.



Un message, un commentaire ?



Messages






  • Faire gagner Maurice, pourquoi pas !
    Mais battre Sarkosy comme le dit le PCR pour mettre en place un Président qui a soutenu le TCE et qui ne reviendra pas sur le traité de Lisbonne, qui n’est pas pour la retraite à 60 ans sans décôte.
    On se prépare à créer un boulevard à l’extrême droite à terme. Et de ça je n’ai pas envie.
    J’attends plus de cohérence d’un parti comme le PCR qui a mené un combat contre les traités européens. Le premier tour sert toujours à faire valoir ses idées, ses valeurs ce à quoi on croit le plus.
    Il faut sortir de ce traité de Lisbonne et aujourd’hui à gauche il y a trois possibilités. Mélenchon FDG, Artaud LO et Poutou NPA.
    Je n’oublie pas non plus que c’est bien le PS qui a fait en sorte d’éliminer le PCR et l’Alliance du Conseil Régional.

    Article
    Un message, un commentaire ?


Kanalreunion.com