Edito

"Formons un chœur d’un million de voix"

LB / 14 septembre 2009

Vendredi dernier, les deux autres quotidiens de l’île ont publié en supplément gratuit un document très intéressant, qui concerne tous les Réunionnais. Il s’agit du texte officiel de la "Synthèse des États-Généraux de l’Outre-Mer" (ÉGOM), qui se sont déroulés chez nous du 29 avril au 30 juillet derniers.
Ce document, intitulé "Les Réunionnais s’expriment. La Réunion Terre de projets", résume en 80 pages dans "le Quotidien" et 64 pages dans "le JIR" les différentes propositions émises par les citoyens de La Réunion dans le cadre des 8 ateliers de ces ÉGOM. Et ces propositions concernent tous les grands défis socio-économiques, environnementaux, culturels et politiques que nous devrons relever dans les 20 ans à venir, où nous passerons de 800.000 à 1 million d’habitants.

Ce texte, consultable sur le site www.etatsgenerauxdeloutremer.fr, est certes critiquable et encore améliorable car il contient quelques erreurs, oublis et insuffisances, mais jamais dans notre Histoire un document officiel de l’État n’avait repris à ce point des idées émises par les Réunionnais pour résoudre les problèmes de leur pays. Des idées qui remettent fortement en cause la politique décidée et appliquée par les différents gouvernements depuis plus de 60 ans.
Ces idées sont confortées et améliorées par la contribution du Conseil régional et du Conseil général publiée depuis le 9 septembre dans "Témoignages" (voir en pages 8 – 9 et sur le site www.temoignages.re). Tout cela nous aide à prendre la mesure des changements globaux à mettre en œuvre d’urgence dans tous les domaines pour aller vers un développement durable.

Vendredi dernier à Sainte-Suzanne, l’universitaire, artiste et militant humanitaire Ho Hai Quang, président de l’association Orange DiHoxyn, et ses ami(e)s ont conclu leur concert au bénéfice des enfants du Vietnam victimes de l’agent Orange par un chant très émouvant qui rappelle l’horreur de ce crime impuni des dirigeants américains. Un chant dont le refrain est un appel à la mobilisation pour la solidarité avec ces victimes : « Lève toi, chante avec moi. Formons un chœur de millions de voix ».

Cette démarche concerne également les questions évoquées plus haut. Si nous voulons nous entendre entre Réunionnais pour réaliser au plus vite et au mieux un projet réunionnais de développement cohérent et juste, "formons un chœur d’un million de voix".

L. B.


Kanalreunion.com