Edito

Halte au gaspi

J.B. / 12 avril 2012

Hier peu après midi, un séisme important s’est produit sous la mer, au large de Sumatra en Indonésie. Aussitôt est revenue la peur du tsunami. Le lendemain de Noël 2004, la vague géante avait tué plus de 200.000 personnes tout autour de l’océan Indien. Elle avait touché La Réunion, avec des dégâts matériels dans les ports de Sainte-Marie et de Saint-Gilles.
Hier, l’alerte a été déclenchée tout autour de l’océan Indien. Elle a été levée quand il a été certain que la vague ne dépasserait pas 10 centimètres de haut à La Réunion.

Une fois de plus, l’actualité démontre que La Réunion ne vit pas dans une bulle. Nous sommes un pays de l’océan Indien, situé dans la zone intertropicale, et affectés par les mêmes phénomènes que nos voisins.
L’un de ces phénomènes nous touche particulièrement, il s’agit du changement climatique.
Une récente étude du Centre européen de rechercher et d’enseignement des géosciences de l’environnement, en collaboration avec les universités d’Oxford et de Tokyo indique que la montée du niveau des océans est trois fois plus importantes qu’annoncée jusqu’alors. Les scientifiques ont pu démontrer que la fonte de la calotte glaciaire du Pôle Sud (Antarctique) contribue de manière aussi importante que celle du Pôle Nord (Arctique) dans la hausse du niveau de la mer.

La conséquence d’une telle nouvelle, c’est de rendre encore plus vulnérables toutes les constructions situées au bord de la mer. Or à La Réunion, le seul grand projet soutenu par le gouvernement est celui d’une route qui ne se situe pas au bord de la mer, mais carrément dedans. Si Paris voulait démontrer qu’à La Réunion il est possible d’imposer n’importe quoi, il ne s’y prendrait pas autrement.
Dans 10 jours à la présidentielle, ce sera aussi l’occasion de clore définitivement ce grand gaspillage que constitue la construction d’une route à six voies sur la pente sous-marine d’un volcan de l’océan Indien. Car les nouvelles prévisions des scientifiques démontrent tout le danger d’une telle infrastructure.

J.B.


Kanalreunion.com