Edito

Hommes et femmes de progrès …toujours !

LB / 21 novembre 2009

Une des constantes qui ont marqué les 50 années du P.C.R. depuis sa fondation est le fait que systématiquement venaient à La Réunion des émissaires de Paris pour faire le nécessaire afin d’en finir avec ce parti. Certains d’entre eux, soutenus par des complices "péi" assimilés, allaient même jusqu’à faire croire qu’il fallait décapiter cette organisation démocratique réunionnaise et éliminer ses dirigeants par tous les moyens.

On se souvient aussi que cette priorité — combattre les communistes, plutôt que de régler les problèmes cruciaux du pays — ne fut pas le monopole des ultra-conservateurs classés "à droite". Des néo-colonialistes, dits "de gauche" ou "progressistes", s’y sont largement consacrés avec eux et la population la plus pauvre en paie largement le prix aujourd’hui.
Malgré cette chasse anti-PCR depuis un demi siècle, aussi anti-réunionnaise qu’anti-démocratique, quelqu’un peut-il nier le rôle de ce parti dans les progrès accomplis par La Réunion au cours des dernières décennies ? Peut-on ignorer sa place sur l’échiquier politique réunionnais et dans la République ?
En tout cas, le PCR lui-même est plus que jamais conscient de ses responsabilités historiques et, régulièrement, il réunit ses militants pour débattre de ses propositions pour faire avancer La Réunion. Ce qui caractérise aussi ce débat, c’est le fait qu’il est toujours ouvert aux réflexions d’autres composantes de la société réunionnaise.

Tout cela nous montre que pour être responsable, il faut faire preuve à la fois de détermination et d’ouverture. Comme dit Paul Vergès, « un communiste sectaire n’est pas un communiste ».
Les défis à relever sont tels que La Réunion a besoin de tous ses fils et filles car c’est tous ensemble que nous allons nous en sortir. Dans cette tâche militante, dont il sera question demain au rassemblement de La Possession, il vaut mieux laisser de côté le conservatisme et la nostalgie ; nous devons être des hommes et des femmes de progrès… toujours !

L. B.


Kanalreunion.com