Edito

Il n’est pas trop tard pour agir

J.B. / 15 octobre 2013

Les conséquences du changement climatique dominent l’actualité mondiale avec des pluies torrentielles, des sécheresses, des inondations, des cyclones. Des maisons sont dévastées, des routes emportées, des équipements impraticables, des récoltes perdues... Une prise de conscience est en train de naître de l’urgente nécessité d’agir.

Il était temps, car cela faisait longtemps que Paul Vergès et le PCR expliquent l’importance du réchauffement climatique et les changements qu’il provoque. Si, dans un passé récent, cela faisait rire certains, ce n’est plus le cas aujourd’hui. Voici un aperçu de ce que subit le monde.

La Chine est coutumière des typhons. La semaine dernière, des pluies torrentielles sont tombées sur Shanghai. La grande capitale économique de la Chine est très vulnérable. Le 8 octobre, Shanghai a pris l’allure de l’apocalypse. Tôt dans la matinée du 8 octobre, la ville de Shanghai a été classée en alerte rouge en raison des pluies diluviennes.

L’Agence Chine Nouvelle rapporte que « le niveau de l’eau ne cessait de monter, si bien qu’au beau milieu d’une route, un autobus de 2 m de haut a été inondé, il a failli être entièrement immergé, prenant des allures de sous-marin. » Au-delà de l’humour, il y a hélas, « une réalité » humaine.

Un mois auparavant, c’est l’Etat du Colorado qui a subi les conséquences des éléments extrêmes. Près de 1000 personnes sont portées disparues ; des bus de passagers à 2 étages ont été quasiment emportés, voire totalement enfouis.

Entre temps, c’est au Mexique que ce sont donnés rendez-vous 2 cyclones, causant des pertes énormes à Catapulco où des centaines de personnes ont perdu la vie. 40.000 touristes étaient bloqués. Les dégâts sont considérables et personne ne veut payer la note.

Enfin en Inde, près d’un million de personnes ont été évacuées pour éviter qu’elles soient sous les vents du plus violent cyclone depuis plusieurs années. Le retour est douloureux, de nombreuses maisons sont détruites.

La Réunion est sur la trajectoire des cyclones. Cela pourrait très bien nous tomber dessus dans quelques mois. Plus que jamais, il n’est pas trop tard pour agir.

J.B.


Kanalreunion.com