Edito

Il n’y a plus rien qui marche. La bourgeoisie réunionnaise a perdu la bataille idéologique.

J.B. / 7 mars 2013

Hier, “Témoignages” a publié de larges extraits de la note de conjoncture de l’IEDOM concernant le 4e trimestre 2012. Pour 2013, la situation n’est guère mieux. Il nous semble nécessaire de revenir à la note et de surligner certains aspects. Voici quelques extraits très significatifs.

« Dans le secteur de l’agriculture, de la pêche et de l’élevage, les professionnels font état d’une activité morose. »

« L’activité du secteur des industries agroalimentaires se dégrade fortement. Les délais de paiements s’allongent et la trésorerie se dégrade ».

« Le courant d’affaires du secteur des industries manufacturières se détériore lui, aussi... »

« Dans le secteur du bâtiment et travaux publics... les professionnels restent prudents et s’attendent à une contraction de leur activité. »

« La détérioration du contrat d’affaires dans les services marchands se poursuit »

« L’activité touristique continue de se contracter »

« La consommation des ménages reste mitigée »

« Les intentions d’investir des entreprises restent très dégradées »

Ces indicateurs de l’IEDOM ont été mesurés, il y a tout juste 2 mois. Ils renseignent sur la santé économique et sociale de notre pays. Sans nous tromper, nous pouvons dire que la tendance ne s’est pas inversée. La dégradation est totale.

C’est le moment choisi par le "JIR" pour réaliser un dossier sur l’Autonomie. Il choisit ce titre : l’autonomie ne fait plus peur. Sous entendu que l’Autonomie est crédible. Venant du "JIR", cette affirmation est à comparer avec tout ce que journal a écrit contre ce mot d’ordre durant des dizaines d’années. Pas de doute : dans la confrontation idéologique avec nous, le porte-parole de la bourgeoisie réunionnaise, de la droite à la gauche, a tiré sa révérence. En cela, il laisse orphelin une bande d’élu-e-s qui ont utilisé leur position de pouvoir pour casser le PCR. Quelles illusions !

J.B.


Kanalreunion.com