Edito

Il y a tromperie sur la marchandise socialiste

J.B. / 27 mars 2012

Depuis quelques jours, nous voyons fleurir sur nos murs des affiches sur lesquelles la photo de François Hollande est accolée à celle des candidats PS aux Législatives. Pour un peu, on croirait que François Hollande est le suppléant de tout ce beau monde qui aspire à devenir Député. C’est un manque de respect évident de l’électeur réunionnais et des partenaires de la victoire présidentielle.

En effet, François Hollande est candidat à la fonction présidentielle. Pour la première fois de l’histoire du PS, il a été désigné non pas par les instances du PS, mais par un vote citoyen lors des Primaires citoyennes. Ainsi, accoler la photo du présidentiable aux côtés de celles des candidats socialistes à la députation est un « détournement d’actif démocratique et constitue en soi une tromperie sur la marchandise qu’on essaye de fourguer aux citoyens de plus en plus exigeants sur la qualité du produit électoral qu’on exhibe ».

Le Citoyen réunionnais est bien en face d’une campagne de promotion d’un produit dont l’emballage est trompeur. Prenez le cas de Mme Bareigts, à Saint-Denis.

Lors des Primaires, elle soutenait la candidature de Martine Aubry. Au premier tour, sa candidate est sortie 2ème. Elle s’est engagée dans une campagne de reconquête au deuxième tour en sa faveur. Malgré cela, la candidate qu’elle soutenait a perdu. L’Histoire retiendra qu’elle a été fidèle à l’échec.

D’autres, au contraire, ont fait campagne, dès le premier tour, en faveur du candidat François Hollande. Du côté du PS, il y avait Jean-Claude Fruteau, et Mickaël Nativel à Saint-Denis. Et puis, il y a eu surtout l’engagement décisif du PCR qui gagne sur tous les tableaux. Son candidat, Hollande, est vainqueur toute catégorie. On retiendra la plus belle : la victoire contre le sectarisme au sein de la direction du PS local. Il est de notoriété publique que certaines personnes sont intervenues auprès de Martine Aubry pour que le PCR ne puisse pas participer.

Or, dans la circonscription 1 à Saint-Denis, Mme Bareigts est confrontée à Mickaël Nativel et Pierre Vergès qui sont plus représentatifs de la présence de Hollande dans la compétition présidentielle actuelle. En la circonstance, un peu de décence et de modestie n’auraient pas fait de mal à Mme Bareigts.

Et puis, il y a le respect du ou des partenaires.

Sur ce coup, Mme Bareigts fait fausse route et apparaît comme une usurpatrice. Le PCR est un parti responsable. Il assume ses engagements auprès de ses partenaires et devant les électrices et électeurs. Les élections présidentielles n’ont pas encore eu lieu que Mme Bareigts tire déjà profit d’une victoire prochaine à laquelle elle a été étrangère à l’origine. Son ralliement est tout à fait honorable, mais est-ce vraiment intelligent d’accoler la photo d’une perdante aux côtés de celui qui doit absolument rassembler large au deuxième tour, car il incarne l’espoir de tous ceux qui veulent se débarrasser du Président actuel ? En d’autres termes, si la photo de Mme Bareigts est absolument nécessaire sinon Hollande perd la Présidentielle, alors il faut saluer l’initiative positive. Dans le cas contraire, nous conseillons à l’intéressée de corriger cette bévue par un poster de Hollande candidat du rassemblement, sans aucun signe partisan. Ce serait plus juste et respectueux de la candidature plurielle.

J.B.


Kanalreunion.com