Edito

Irresponsable ou pique-sou ?

LB / 26 avril 2010

Il y a un mois exactement, Didier Robert a été élu à la présidence de la Région Réunion. Et que retient-on de ce premier mois de mandat ?
Il casse les projets élaborés et financés par ses prédécesseurs dans l’intérêt des Réunionnais avec d’autres partenaires ; et puis il récupère les fonds et les redistribue à tout-va. Or, ces fonds ont été patiemment économisés ou ardemment négociés ; de plus, ce sont des investissements pour le développement durable, et non de petits cadeaux.

Ou alors il pique les idées de l’équipe sortante, mais il leur donne une autre orientation. C’est le cas par exemple de la continuité territoriale, pour laquelle Paul Vergès et l’Alliance se sont battus en demandant à l’État d’assumer ses responsabilités en la matière, en respectant le principe d’égalité au sein de la République.
Et alors qu’il y avait un consensus à ce sujet entre tous les élus régionaux pour que la Région ne participe pas au Groupement d’intérêt public avec l’État, Didier Robert décide de prendre 8 millions d’euros dans la poche des Réunionnais pour les donner au gouvernement. C’est une aberration, quand on connaît que le gouvernement doit déjà 16 millions d’euros à la Région.

L’ex-président de la Région et son équipe ont accompli un travail considérable pour mobiliser ou épargner des crédits publics et privés, afin de les investir dans des réalisations indispensables au service du peuple réunionnais. Depuis un mois, non seulement Didier Robert ne fait rien pour augmenter ces crédits, mais encore il passe son temps à détourner ces fonds pour compenser les carences de l’État à l’égard des services publics dus aux Réunionnais.
Jamais on n’a vu un tel gaspillage de l’argent de la Région Réunion, c’est une honte ! Le comportement du président est-il irresponsable ou pique-sou, ou bien les deux ?

L. B.


Kanalreunion.com