Edito

Jeux des Îles : enfin la clarification. Mais qui va réparer les dégâts, maintenant ?

J.B. / 4 août 2015

« Suite au communiqué du Gouvernement de la République de l’Union des Comores du 1er août dans lequel les Comores déclarent se retirer des 9emes Jeux des Iles à La Réunion, les membres du CIJ, réunis le dimanche 2 août 2015 en session du CIJ, prennent acte de la décision des autorités comoriennes et demandent le respect intégral de la Charte des Jeux des Îles. Il est également demandé à chaque CNO ou CROS d’en référer à son gouvernement. »

En 2 phrases, la vérité éclate. Si, les autorités françaises s’étaient tenues au « respect intégral de la Charte des Jeux des Îles », les Jeux se seraient déroulés dans les règles de la Charte et il n’y aurait pas eu le retrait de la délégation comorienne. C’est la réponse au ministre français Patrick Kanner qui avait déclaré que la « Charte n’est pas une bible ».

La clarification pointe du doigt (sans les nommer) les autorités françaises et met la pression sur les complices de la manœuvre politicienne à l’intérieur du CROS. Car, il est clairement établi qui si le CROS avait fait respecter son indépendance d’action, nous aurions évité cette crise catastrophique.

Il reste maintenant à sauver l’essentiel : poursuivre les Jeux, premier pas pour réparer les dégâts causés à la cohésion sociale et l’harmonie dans la société réunionnaise. Que tous ceux et toutes celles qui ont une parcelle d’autorité s’expriment d’urgence pour garder le fil du dialogue et exalter l’unité des îles. Que les créatures médiatiques qui ont tendance à coloniser les écrans et avoir le nez dans le guidon des élections régionales, fassent enfin œuvre d’utilité publique. Pour une fois.


Kanalreunion.com