Edito

L’autonomie énergétique… au Costa Rica

J.B. / 26 octobre 2015

Le mois prochain va s’ouvrir à Paris la conférence COP21. Plus de 190 pays devront arriver à un accord qui prendra la suite du Protocole de Kyoto. Cet accord devra permettre de limiter l’aggravation du changement climatique en inscrivant dans le marbre des engagements de réduction des émissions de gaz à effet de serre. Cette réduction impose une remise à plat du modèle de société. Depuis plus de 150 ans, l’exemple suivi est le développement à partir de l’utilisation des énergies fossiles, le charbon et le pétrole.

Entre 1998 et 2010, La Réunion avait un projet : l’autonomie énergétique en 2025. C’était un nouveau modèle jugé exemplaire par d’autres pays. La Réunion était en avance, et c’est ce qui avait permis le succès de la conférence internationale sur la biodiversité et les îles rassemblant des délégués de l’Union européenne et des pays insulaires en 2008 à Saint-Denis.
Mais l’arrivée de Didier Robert à la présidence de la Région a tout changé. C’est le recul depuis. Lors de la visite de Manuel Valls en juin dernier, le président de Région a annoncé que peut être La Réunion aura fait des avancées en 2030. Cette date n’est pas un exploit, elle correspond maintenant à la loi.
Conclusion : La Réunion est en retard.

Dans le monde, un autre pays montre la justesse du mot d’ordre lancé par Paul Vergès. C’est le Costa Rica. Il n’est pas seulement connu pour être le pays d’origine de Cristiana Figueres, secrétaire exécutive de la Convention cadre des Nations Unies sur le changement climatique. Il est aussi un pays de 5 millions d’habitants qui assure plus de 98 % de sa consommation en énergie grâce au vent, aux rivières et aux volcans. En 2016, ce sera l’autonomie énergétique.
La Réunion est une île qui possède des records du monde de pluies, elle a aussi un volcan, connaît le souffle des alizés et dispose d’un potentiel en énergie thermique de la mer. Elle est donc peut être mieux servie que le Costa-Rica, tout en ayant cinq fois moins d’habitants.
Ceci rappelle que l’autonomie énergétique est possible, elle n’est que la conséquence d’une volonté politique. Jusqu’en 2010 cette volonté existait à la tête de la Région. Elle peut y revenir avec la liste conduite par Patrick Lebreton : l’Union des Forces de Progrès pour le Développement et l’Égalité.



Un message, un commentaire ?



Messages






  • La part Hydraulique qui était plus de la moitié de l’énergie consommée dans les année 70 n’est plus que le quart environ et sauf miracle il n’y a plus de potentiel exploitable. Sauf pour quelques méga d’assassiner un peu plus la faune, plante et nature comme pour la Rivière de L’Est par ce projet de mettre un 3 ème groupe donc capter plus encore l’eau qui parcourrait le sol . Et là personne n’a dénoncé à ce jour, le gros "Bluff" de soi-disant pouvoir vendre cette eau . Pourtant qui avait été lancé sourire aux lèvres lors de l’inauguration d’il y a une quarantaine d’années et vite devenu paroles de plaisanterie avec le buffet bien garni et alcoolisé. Un projet plus écolo aurait été la centrale à une altitude plus haute rendant à la nature une partie de l’eau et pouvant par des travaux de canalisation résoudre l’alimentation de l’eau potable jusqu’à Ste Suzanne. Imaginez cela ! Même s’il aurait fallu brûler un peu plus de Charbon ou autres ? l’écologie est aussi de préserver la nature. Bagasse prend t-on en compte que les usines sucrières étaient quasiment autonome ? donc pas de consommation externe pour la machinerie avec une part vapeur à l’époque et électrique sortie de leurs propres groupes. Aujourd’hui la bagasse est poussée vers la centrale producteur d’électricité sur les deux . Cette partie produite n’est pas extensible donc la part représentée sera réduite d’année en année . Eolienne ? L’expérience des trois à Ste marie ! Le solaire l’attrait principale la pompe à subventions qui poussent les entrepreneurs de cette zone et le prix d’achat ACTUEL plus élevé que le prix global de vente ! ...

    Article
    Un message, un commentaire ?


Kanalreunion.com