Edito

L’ère du sondage ou bien tentative de déviation

J.B. / 22 mai 2015

La Réunion aura son lot de sondages d’opinion mensuelle. Dans un Département “socialement hors norme”, c’est ce qu’on a trouvé de mieux pour abrutir les gens. On aurait pu croire que ce seraient les projets politiques et les propositions de sorties de crise qui méritaient l’attention des rédactions des médias, et créaient des débats afin d’éclairer les citoyens sur les enjeux et les responsabilités.

Hélas, aucun sondage sur les analyses, les thèmes de société et les échéances incontournables. Du coup, l’opinion ignore les positions des personnes médiatisées, ni sur la prochaine coupe des cannes et l’avenir de la filière, ni sur l’octroi de mer qui est remis en cause dans 5 ans, ni sur la diminution des émissions de CO2, etc. Où sont les dizaines de milliers de logements, les dizaines de milliers d’emplois, etc Et, au bout, on appelle cela des élections “libres” alors que celles-ci sont, au contraire, encadrées par une chape de plomb.

Ceci est tellement vrai que lors du dernier passage de Paul Verges à Réunion 1ere, il avait interrogé deux responsables médiatiques sur le nombre d’habitants à Madagascar, actuellement. L’un des rédacteurs s’est hasardé en annonçant 4-5 millions ; l’autre a préféré botté en touche. Les 2 avaient tort car sa population de Madagascar se monte à 24 millions actuellement et va vers 50 millions dans une génération. Comment deux responsables politiques de leurs médias sont-il si peu instruits ? Ont-ils tiré les enseignements de leur ignorance ? Comment peuvent-ils maintenir la population dans cette ignorance ?

C’est bien comme ça que des populations cherchent, meurent et d’autres apparaissent.


Kanalreunion.com