Edito

L’Europe séquestrée ?

J.B. / 23 mai 2014

Aux Etats Unis, une jeune femme âgée de 25 ans a raconté à la police comment elle a été kidnappée, séquestrée durant 10 ans, violée et contrainte au mariage par son bourreau. Elle n’était qu’une adolescente de 15 ans quand elle avait disparu. Son histoire rejoint celle de trois autres jeunes filles attrapées et retenues en captivité durant 10 ans par un homme. Dans les 2 cas, il a fallu aux victimes une sacrée dose de courage et persévérance pour survivre à leurs dangereux agresseurs. Toujours en Amérique, il y a 3 semaines, une histoire sordide a fait le tour du monde : un homme condamné à mourir par une injection de produit létal a mis 43 minutes avant de finir par succomber d’un infarctus ! Cette exécution ratée relance le débat sur la peine de mort et ses conditions de traitement final. Au total, en 2013, aux Etats Unis, trente huit personnes ont été exécutées.

C’est avec ce pays à la mentalité particulièrement barbare que l’Union Européenne s’apprête à signer des accords de libre-échanges économiques. Les élections qui auront lieu ce dimanche peuvent servir à sanctionner les candidats qui soutiennent cette initiative qui va à l’encontre des valeurs fondamentales de l’Europe où la peine de mort a été abolie. On apprend même qu’on y paye un billet pour pouvoir assister à une mise à mort.

Les électrices et les électeurs savent que c’est en leur nom que des responsables politiques européens s’engagent dans cette voie où le plus fort écrase le plus faible et le contraint à disparaître. Les évènements relatés ci-dessus nous commandent d’être très vigilants pour que l’Europe ne soit pas séquestrée.

J.B.


Kanalreunion.com