Edito

L’heure des choix

Témoignages.re / 28 décembre 2013

La fin de l’année est le moment des bilans. Mais du côté du Center for Economic et Business Research, c’est le temps de parler perspectives.
Ses prévisions dessinent une nouvelle carte des puissances économiques du monde, dans 15 ans, en 2028.

Selon le CEBR, la Chine dépassera les Etats-Unis dans 15 ans et sera la première économie du monde. En 3e position, l’Inde aura dépassé le Japon.
Derrière ces 4 premiers, le Brésil occupera la 5e place quelques années, avant de se faire doubler par deux Européens, l’Allemagne et la Grande-Bretagne. Cette dernière pourrait même dépasser l’Allemagne et devenir la 5e puissance économique mondiale, et la première d’Europe.
D’après les prévisions de ce centre britannique, l’Allemagne serait plombée par sa population vieillissante, et son appartenance à la zone euro.

Le recul le plus spectaculaire serait celui de la France : 5e aujourd’hui, 13e dans 15 ans. Cela serait dû à une hausse des impôts, et aux problèmes rencontrés par l’euro. L’étude part en effet du principe que la monnaie européenne va se déprécier, et donc pénaliser les Etats qui l’utilise.

À cette réserve d’importance, l’étude confirme malgré tout le basculement du monde. Euro faible ou pas, dans 15 ans la Chine et l’Inde seront respectivement première et troisième puissance économique du monde. Ce retour de l’Asie au premier plan marque la fin d’une parenthèse ouverte voici 500 ans, quand les bateaux espagnols allaient piller l’Amérique, tandis que les navires portugais ouvraient la voie à la colonisation de l’Inde et de la Chine. L’Asie reprend donc sa place première dans l’économie mondiale.

Voilà de quoi réfléchir sur ce qui entre maintenant dans le moyen terme, ce sera dans 15 ans. Entre la vision de la relation exclusive avec un continent en perte de vitesse, et le regard tourné vers l’Asie et l’Afrique, nos plus proches voisins, quelle sera la stratégie ? L’heure des choix est arrivée…

J.B.


Kanalreunion.com