Edito

L’Inde et la Chine relancent la course à l’espace

J.B. / 3 décembre 2013

Deux pays d’Asie font actuellement la "une" de l’actualité de l’exploration spatiale.

Au début du mois, l’Inde a lancé sa première sonde vers Mars. Après avoir séjourné en orbite pour prendre une vitesse suffisante pour atteindre la Planète rouge, Mangalyaan a commencé sa route. L’arrivée est prévue dans 10 mois. Si Mangalyaan atteignait son objectif, alors l’Inde serait le premier pays d’Asie à se poser sur cet astre lointain. Elle grillerait la politesse au Japon et à la Chine.

Pour sa part, la Chine a lancé dimanche une fusée vers la Lune. Elle emporte un engin téléguidé, le Lapin de Jade. À ce jour, seuls les Etats-Unis avec leurs Rovers, et l’URSS avec les Lunokhod, ont fait rouler des véhicules sur la Lune.

Là aussi, ce serait une grande première pour l’Asie.

Deux événements illustrent un monde qui change. Car depuis l’arrêt de la navette spatiale, les Etats-Unis n’ont plus de fusée pour envoyer des astronautes dans l’espace. Ils sont obligés d’utiliser les capacités de la Russie.

La mission Curiosity sur Mars leur permet de se maintenir face à l’émergence de deux pays.

L’Inde et la Chine se dotent progressivement des attributs des grandes puissances. La course à l’espace en fait partie.

La Chine est ainsi devenue le troisième pays à mettre en orbite un véhicule spatial habité, et arrive sur la Lune. L’Inde vise Mars avec une sonde conçue en moins d’un an. C’est dans ces pays que se situe la dynamique de la conquête spatiale.

En quelques décennies, ces pays sont passés du statut de colonie à celui de puissance spatiale. Et ils sont voués à devenir les premières puissances économiques du monde.

Ces bouleversements ne sont pas sans effet dans le monde. Ils toucheront aussi La Réunion.

J.B.


Kanalreunion.com