Edito

L’intégration a vécu.
Tirons la leçon pour la période qui s’ouvre.

J.B. / 18 février 2013

Les jeunes qui manifestent depuis plusieurs jours illustrent parfaitement la fin d’une époque : l’achat de la paix sociale avec des miettes laissées par le régime politique de l’intégration. La démonstration est faite que l’embauche de ces jeunes est insoluble sous le régime actuel. L’État se contente d’arbitrer à distance, laissant les maires démunis face à la colère engendrée par la faillite d’une politique erronée.

Pourtant, l’alarme a été donnée, l’an dernier. Le pouvoir s’est contenté de jeter en prison plusieurs dizaines de jeunes, suite à des manifestations qui ont dégénéré. Aucune leçon n’a été tirée de cet événement qui aurait pu apporter des solutions concrètes au drame de la jeunesse. Pire, les élections ont donné lieu à une grosse opération de diversion au lieu de débattre sérieusement des solutions de sortie de crise.

Pour avoir refusé de reconnaître l’analyse du PCR, les pouvoirs publics et leurs alliés de classe ont accumulé un retard considérable qu’il sera très difficile de rattraper. La seule alternative réside aujourd’hui dans l’installation d’une Assemblée délibérante Réunionnaise, responsable devant les électrices et les électeurs.

Tirons les leçons de 6 décennies d’errance politicienne où à chaque occasion, des personnes mal intentionnées ont joué de leur influence pour faire reculer l’échéance. Aujourd’hui encore, on entend dire qu’un peu plus de décentralisation, avec un peu plus de compétences, cela devait suffire. Erreur supplémentaire ! On retrouve là le vieux réflexe de peur qui a été utilisé comme un épouvantail durant un demi-siècle pour refuser le changement que la population et les jeunes attendent.

Cette fois-ci, il n’y a plus d’échappatoire. Les réalités sont connues. Que chaque acteur politique avance ses propositions. Le peuple en débattra. Les électrices et les électeurs choisiront. La diversion est finie. L’emploi et l’avenir seront au cœur des prochaines élections. L’intégration a vécu. Tirons les leçons pour le demi-siècle qui s’ouvre.

J.B.


Kanalreunion.com