Edito

L’irresponsabilité des élus américains embrase la planète

J.B. / 9 août 2011

Les États-Unis ont été incapables de rétablir la confiance suscitée après leur décision de relever le plafond de leur dette souveraine. Personne ne croit plus en leur capacité de rembourser 16.000 milliards de dollars compensés par l’annonce d’une réduction des dépenses de 1000 milliards sur 10 ans. Dérisoire ! La dégradation de sa note de crédibilité ne s’est pas fait attendre, entraînant un effondrement des places boursières mondiales ainsi que des pertes considérables d’argent.

La Chine est le premier pays à dénoncer les dirigeants américains pour leur légèreté et leur inconscience. Il y a de quoi être inquiet quand on possède la plus grande réserve d’un dollar dont la valeur s’effondre. La Chine appelle carrément à remettre en cause la dictature de la monnaie américaine dans les échanges mondiaux. Les dirigeants américains apparaissent de plus en plus comme des mauvais élèves et des tricheurs. Quel choc pour le pays qui se proclamait : première puissance économique, militaire et politique mondiale !

Nous sommes au début d’un mouvement de panique sans précédent et personne ne dispose des moyens d‘arrêter la machine infernale. Rappelez-vous des gesticulations du président français, en 2009, qui voulait moraliser la gouvernance mondiale. Depuis, plus rien. Tout le monde attend ce qu’il fera maintenant que la France se trouve à la tête du G20, et que sa copine Lagarde est aux commandes du FMI. Lui, qui vantait encore récemment le modèle américain ! Quelle illusion !

Attendons-nous à des faillites en pagaille des épargnants, des entreprises, des banques et probablement des États. Les conséquences sociales seront catastrophiques pour les populations les plus vulnérables. La Réunion fait partie de cette catégorie. Plus de la moitié des Réunionnais vivent sous le seuil de pauvreté, on compte 30% de chômeurs, on a besoin de 30.000 logements sociaux, les prix sont chers. Sommes-nous conscients de l’aggravation de la crise ? Quelles solidarités devons-nous prévoir ? Les élus américains ressemblent aux élus de la Région : irresponsables jusqu’aux os.

J.B.


Kanalreunion.com