Edito

L’union pour 20 ans

J.B. / 29 septembre 2015

L’INSEE a publié hier une étude sur l’évolution de la population active à La Réunion. Elle rappelle qu’entre 2001 et 2007, l’économie réunionnaise arrivait à créer plus d’emplois que le nombre de personnes arrivant dans la population active. Cela permettait de faire reculer légèrement le chômage, de 1.300 personnes par an en moyenne. Mais à partir de 2008, le rythme des créations s’est fortement ralenti alors que la population active a augmenté plus vite qu’auparavant. L’étude cite les principaux facteurs de cette hausse : augmentation du taux d’activité, accroissement naturel de la population active et migrations. Cela entraîne une hausse mécanique du chômage de 4.200 personnes par an.

Le contexte de cette étude, c’est un nombre très important de demandeurs d’emploi. À La Réunion, il est aujourd’hui de plus de 178.000. Entre 2001 et 2007, l’économie réunionnaise était suffisamment dynamique pour faire reculer le chômage. Mais malgré tout, avec un solde positif de 1.300, il faudrait plus d’un siècle pour résorber totalement le niveau de chômage actuel. Cela donne une idée de l’ampleur de la tâche pour retourner la situation.
Or, les plus grandes menaces sont encore devant. C’est l’incertitude sur l’avenir de la canne à sucre, et sur toute la production à cause de l’application à La Réunion des règles de la mondialisation ultra-libérale : la concurrence libre et non faussée.

Les données de l’INSEE montrent que pour arriver au plein emploi, il faudra réussir à créer bien plus de 10.000 emplois par an pendant longtemps. Avec le cadre actuel, La Réunion n’a jamais réussi une telle performance.
De nombreuses années seront donc nécessaires pour espérer redresser la situation, à partir d’un plan stratégique en rupture avec tout ce qui s’est fait jusqu’à présent. C’est une des raisons qui explique pourquoi le PCR et le Progrès ont choisi de lancer leur union sur 20 ans. Il faudra en effet une génération pour résoudre la crise qui touche La Réunion, et en premier lieu le chômage.


Kanalreunion.com