Edito

La confiance des électeurs trahie

J.B. / 22 septembre 2014

La confiance des électrices et électeurs réunionnais a été trahie par les Députés sensés défendre leurs intérêts.

Le vote de confiance avait pour objectif d’accorder un blanc-seing à un gouvernement qui a tourné le dos à ces engagements électoraux.Le premier ministre était très clair : il voulait s’assurer d’une majorité de Députés pour soutenir la nouvelle ligne. De fait, il voulait défier les opposants à sa politique dont le contenu a été décidée entre technocrates et jamais soumis à la sanction démocratique.

Il a réussi à passer ce cap grâce aux Députés qui se sont abstenus. Ils sont 53 et leur votes ne sont pas comptabilisés dans les "exprimés". Cette règle électorale sera un jour modifiée car c’est un non sens. En effet, il n’y a que 269 personnes qui ont voté clairement OUI. C’est à dire moins que la majorité de l’assemblée qui se situe à 283. Si Valls est content, il doit dire merci aux abstentionnistes.

Il est regrettable qu’aucun député de La Réunion ne s’est levé pour dénoncer cette trahison des engagements de 2012. Or, tous ces Députés seront à nouveaux en pointe dans les prochaines échéances. Ils seront très attendus par les électrices et les électeurs dont la confiance a été trahie.



Un message, un commentaire ?



Messages






  • Au delà de la question de confiance, y-a t-il encore des votes sincères en ce sens qu’on ne sait plus qui est avec qui, pas au nom de l’interet général mais sur son dos ?
    Encore une fois on se pose des questions non pas sur la politique mais sur les pretendus représentants, bien entendu ce ne sont pas eux qui attendent un pti contrat ou essayent de défendre leur dossier dans les administations.

    Article
    Un message, un commentaire ?


Kanalreunion.com